Blog de l'AVM Sud-Est

Connaissance de Soi et art de vivre

Satsang et suivi

Poster un commentaire

La tradition védique

Dans les cours de l’Université Védique Maharishi et dans le cours de MT (Méditation Transcendantale), il est donné beaucoup d’importance au suivi après le cours de base. Cette attention particulière donnée au suivi provient de la tradition védique que l’on retrouve sous la forme de Satsang.

Ce mot sanskrit peut être expliqué comme une réunion pour la recherche de la vérité. (sat = vérité et sangha = réunion, groupe.) 

Sat est la vérité, décrite par Maharishi comme « ce qui ne change pas », la vérité transcendantale, ultime et les textes védiques la décrivent comme Sat Chit Ananda, la conscience pure félicité.

adi-shankara-and-disciples

 

Faire Satsang

Faire Satsang c’est se réunir autour du maître pour discuter des différents aspects de l’expérience intérieure, des états de conscience supérieurs, de la connaissance (Veda = connaissance).

BG.4-38

  « En vérité, il n’est rien en ce monde d’aussi purifiant que la connaissance ». -Bhagavad Gita IV.38. 

Cela ne s’improvise pas comme une discussion « café du commerce » et demande d’appliquer certaines règles.

La personne qui dirige l’enseignement doit être habilitée à le faire. Et c’est pourquoi les professeurs de MT sont certifiés.  Quant aux pseudo gurus, personnes qui après quelques expériences intérieures s’autoproclament « maître » et attirent du monde autour d’eux, Maharishi en parle comme des fraudeurs, car même le fait de vivre la conscience d’unité ne fait pas d’une personne un maître pas plus qu’un pilote d’avion ou un pianiste virtuose.

« Une connaissance partielle est dangereuse. Seule la connaissance totale est vraie. » -Maharishi.

 Dans la science védique il est mis en avant deux types d’échanges :

  • la polémique où les deux parties engagent un affrontement verbal dans le but de l’emporter sur l’opposant.
  • la discussion  où toutes les parties concourent à échanger des propositions qui amènent à la vérité.

Satsang appartient à cette deuxième approche. La présence d’un maître fait partie de cette procédure. C’est pourquoi les professeurs de MT se référent à des vidéos de Maharishi  répondant en situation à de nombreux points que rencontrent les étudiants du cours de MT.  

L’enseignement

Dans la tradition védique, le maître est Sat Guru, celui établi dans la vérité. Il peut même gagner le titre de Jagad Guru, celui dont l’enseignement est universel, applicable à Jagad, au monde entier.

Le Rishi est celui qui voit. Il perçoit le Veda, les fluctuations de la conscience à son niveau de silence auto-référent et comment elles prennent forme, se transforment en vagues de création.

Le Maharishi (il s’agit d’un titre) voit et peut également par son enseignement permettre aux autres personnes d’atteindre ce niveau d’expérience. Il a un rôle d’enseignant pour amener à vivre les états de conscience supérieurs.

C’est à l’étudiant qu’il revient de faire les premiers pas et d’aller vers le professeur pour demander son enseignement, clarifier ses doutes, discuter de ses expériences.

« La connaissance est prise, elle n’est pas donnée. » -Maharishi 

L’expérience intérieure

Dans l’enseignement de la MT, le suivi est important car il permet de répondre aux questions, aux doutes, de clarifier et d’approfondir les expériences rencontrées sur le chemin, de remotiver le chercheur de vérité. Dans le temps, il est conseillé une réunion de suivi par mois afin de maintenir le meilleur rythme d’évolution.

Instruction, vérifications personnelles, réunions de suivi, journées connaissance, APM (assemblée pour la paix mondiale) sont autant de moyens pour s’assurer d’une bonne progression dans notre vie. Sans l’expérience intérieure donnée par la pratique régulière les mots restent une exploration intellectuelle superficielle qui peut amener à des interprétations erronées et même amplifier la valeur de l’ego spirituel. Cf. article

 

Petite histoireMais une expérience reste une expérience : un poteau indicateur qui nous dit que nous avançons dans la bonne direction. Donc aussi belle que puisse être l’expérience il ne faut pas oublier la pratique quotidienne qui l’a facilitée. Maharishi a une histoire pour cela : ce n’est pas parce que l’arbre a grandi et que le jardinier est occupé à apprécier fleurs et fruits qu’il arrête d’arroser les racines.

 

.

L’expérience en groupe

Les transformations n’apparaissent pas pour tous au même moment, et chacun progresse à son rythme car c’est la nature qui opère. Arrosez la racine et la sève monte. Et elle sait déjà quand, où et comment monter…

La force du groupe c’est de permettre à chacun de passer des étapes qui, seul-e, demanderaient beaucoup plus de temps et d’énergie : cela se fait sans effort grâce à des méditations plus en douceur et plus profondes.

Voici quelques témoignages :

« Ce fut une expérience très agréable de rencontrer d’autres personnes qui partagent la même expérience, et d’échanger sur nos pratiques. Le fait aussi qu’ils soient d’horizons différents, avec des parcours spécifiques, et des vécus enrichissants dans leur subjectivité m’a permis personnellement de relativiser mon regard sur mes expériences. »

« Cette journée fut une journée à la fois intense, profonde et très calme. J’ai ressenti une grande paix et une facilité douce à faire ce qu’il y avait à faire pour moi. Tout coulait naturellement. J’étais là, tout simplement.»

« Je peux simplement dire que suite à cette journée, je me réjouis de me lever le matin avec la perspective de me retrouver avec moi même, rien qu’avec moi pendant vingt minutes, puis le soir après une journée harassante ou calme, rien qu’avec moi encore pendant vingt minutes, et j’ai beaucoup de plaisir à m’y retrouver. »
(plus de témoignages)

La grande valeur des méditations en groupe est expliquée dans le texte du Yoga Sutra de Maharishi Patanjali :

Tat Sannidhau

« Aux abords du Yoga (l’expérience de l’unité, la conscience transcendantale, le Champ Unifié), les tendances hostiles et conflictuelles sont éliminées. » -Yoga Sutra 2.35. 

La validation

Si l’expérience est véridique (Sat) alors elle doit être observable au niveau personnel et collectif.

Ce point est renforcé par la recherche scientifique qui a vérifié que :

  • lors de l’expérience de la transcendance le cerveau humain enregistre une cohérence cérébrale unique. Cf. article
  • Cette expérience de transcendance faite en groupe est tangible et mesurable, vérifiée par une cohérence sociale accrue. Cf. article

Conclusion

Le suivi est essentiel pour progresser vers les états de conscience supérieurs. Les témoignages servent à prendre de la hauteur par rapport à notre expérience intérieure subjective. On peut se demander en voyant des bienfaits nouveaux apparaître dans notre vie comment cela est dû à notre pratique de la MT. C’est tellement simple et naturel.

C’est en partageant notre expérience avec d’autres méditants que l’on découvre similarités et différences.

« Nous avançons sur deux jambes que sont expérience et compréhension » -Maharishi.

La compréhension vient après l’expérience. Et tout comme les gaulois qui venaient prendre la potion magique avant d’aller dans l’action, faire Satsang, se retrouver en groupe permet de vivre cet état intérieur de plus en plus facilement et de mieux le comprendre.

C’est se faire du bien tout en participant à plus de paix dans un monde qui en a grand besoin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Auteur : AVM Sud-Est

Connaissance de Soi et art de vivre : la science védique de Maharishi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.