Blog de l'AVM Sud-Est

Connaissance de Soi et art de vivre


Poster un commentaire

Ne pas confondre MT et mindfulness !

Il est incorrect de croire que toutes les méthodes de méditation se valent. Les procédures de chaque méthode diffèrent et ce de façon importante. Certains systèmes demandent une approche philosophique ou religieuse ou bien encore une croyance. Certaines procédures font appel à des mécanismes de contrôle de l’esprit, de concentration, ou bien de contemplation. Elles peuvent utiliser la raison, le sentiment, la visualisation, la conscience du corps, etc.
Comprendre ces différences est essentiel…

BLOG MEDITATION TRANSCENDANTALE GENEVE

orme-johnson David Orme-Johnson

La confusion entre différentes méthodes par l’utilisation générique du mot « méditation » peut jouer des tours. Récemment par exemple, le New York Times a publié un article laissant entendre que « la méditation » nuit à la motivation, sans préciser dans le titre que l’étude en question concerne le mindfulness, ou « méditation de pleine conscience » en français, très différente de la technique de Méditation Transcendantale (MT).

Le Dr. Orme-Johnson, pionnier de la recherche scientifique sur la méditation explique plus bas pourquoi une telle affirmation ne peut s’appliquer à la MT.

Les chercheurs Kathleen D. Vohs et Andrew C. Hafenbrack ont mené cinq études, impliquant des centaines de personnes, sur la « méditation de pleine conscience » (appelée ci-après mindfulness) en milieu professionnel. Leur conclusion, à paraître sous le titre « Le mindfulness affaiblit la motivation au travail mais pas la performance » dans la revue scientifique Organizational Behavior and Human Decision Processes, est…

View original post 731 mots de plus

Publicités


Poster un commentaire

Symposium sur l’Ayurvéda à Paris

Inscrivez-vous dès à présent au week-end d’Ayurvéda des 8 et 9 septembre 2018 à Paris

https://www.ayurvedasymposiumparis.com/
https://www.weezevent.com/symposium-sur-l-ayurveda

MAVLe Symposium sur l’Ayurvéda qui se tiendra à cette date à l’Espace Moncassin (164 rue Javel, Paris XVème arrondissement) est organisé par l’Association pour la Santé Fondée sur la Conscience en collaboration avec l’Observatoire du Leadership.

Il s’adresse à tous les publics francophones à la recherche d’un système de santé orienté vers la prévention, tel que l’Ayurvéda, une tradition issue de l’Inde ancienne et reconnue en tant que système complet de médecine par l’Organisation mondiale de la santé.

Cette approche de la santé a séduit de nombreux médias français qui se sont emparés du thème de l’Ayurvéda. Des magazines féminins comme le Figaro Madame, Cosmopolitan, etc., des hebdomadaires comme l’Express, le Point, etc. et même des magazines économiques comme Les Echos ou Forbes Magazine traitent régulièrement de ce sujet. De nombreux sites internet dédiés aux médecines alternatives en ont fait aussi le cœur de leur propos. Cet intérêt du grand public a aidé au développement d’une communauté de praticiens français offrant des services de massage, de conseils nutritionnels, voire une approche spécialisée ciblant, par exemple, les femmes enceintes.

À une époque où le stress se répand partout dans la société, les français sont de plus en plus attirés par la sagesse de cette science plusieurs fois millénaire et que confirment les recherches scientifiques, notamment celles des neurosciences.

Cependant, la vision actuelle de l’Ayurvéda reste trop souvent restrictive. C’est pour cette raison qu’un symposium traitant le sujet dans sa globalité s’imposait, un défi que relève l’Association pour la Santé Fondée sur la Conscience en collaboration avec l’Observatoire du Leadership. Ce projet donnant la priorité à l’Ayurvéda Maharishi est porté par la France, la Belgique, la Suisse et le Luxembourg.

Peu de gens savent que l’Ayurvéda a failli disparaître suite aux nombreuses invasions de l’Inde. Dès le milieu des années 70, conscient de  cette situation dramatique, le sage indien Maharishi Mahesh Yogi a réuni les meilleurs spécialistes afin de restaurer l’Ayurvéda dans sa dimension holistique, remettant la conscience comme le fondement ultime de cette approche de santé. L’Ayurvéda Maharishi a ainsi largement contribué au  renouveau d’une connaissance qui a fait depuis l’objet de nombreuses recherches dans les  laboratoires d’universités de tout premier plan dans le monde.

Le symposium est piloté par un comité scientifique constitué de médecins et de pharmaciens diplômés.

Le pré-programme de ces deux journées est le suivant : …
détails sur : https://www.ayurvedasymposiumparis.com/

.

.

.

.


.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


 


1 commentaire

Séminaire Leadership et Neurosciences


La journée « Leadership & Neurosciences » organisée à Paris le 26 mai a été particulièrement appréciée des participants. En voici un rapide aperçu. (télécharger le programme).
Intervenants Jo Cohen et Yves Pace.

L’Observatoire du Leadership a pour but de faire connaître les recherches les plus avancées en neurosciences appliquées au leadership et au management, ainsi que celles menées sur les traditions ancestrales qui ont accumulé connaissance et savoirs, remis au goût du jour.


LEADERSHIP

La matinée a été consacrée au Leadership, aux neurosciences et aux techniques de méditation.

Le thème central du leadership a été présenté et approfondi avec les études publiées récemment.
Les participants se sont prêtés au jeu de l’autoévaluation et ont rempli le test LPI (Leadership Practice Inventory) qui sert de base à une évaluation à 360 degrés. Puis l’interaction leur a permis de mieux cerner les situations professionnelles autour des 5 thèmes que le leader est à même de développer :

  1. MONTRE LA VOIE
  2. INSPIRE UNE VISION COMMUNE
  3. CHALLENGE LE STATU QUO
  4. POUSSE A L’ACTION
  5. DÉVELOPPE L’INTELLIGENCE EMOTIONNELLE

Voici quelques éléments de conclusion :

le leadership ne s’apprend pas dans les écoles de management. C’est une façon d’être, l’expression directe de la personnalité.

Le bon leader est porteur d’une vision. Il inspire son personnel et communique avec lui de manière naturelle. Les qualités du leader qui vont compter de plus en plus dans le futur sont la créativité et l’intelligence émotionnelle.


Comment développer ces qualités ?
Une étude McKinsey estimait en 2014 que tous les programmes proposés jusque-là (basés sur l’inspiration ou le coaching à base de techniques psychologiques) avaient échoué. Depuis, le coaching tente de rebondir avec les neurosciences et notamment la neuroplasticité du cerveau.


NEUROSCIENCES ET MÉDITATION

Les techniques de méditation peuvent jouer un rôle dans ce développement du leadership et depuis quelques années offrent une approche facilement intégrable au monde de l’entreprise.

Il existe à l’heure actuelle plus de 400 méthodes différentes qui sont connues comme des formes de méditation, développement personnel ou thérapies. Il est incorrect de croire que toutes les méthodes de méditation se valent. Les procédures de chaque méthode diffèrent et ce de façon importante. Certains systèmes demandent une approche philosophique ou religieuse ou bien encore une croyance. Certaines procédures font appel à des mécanismes de contrôle de l’esprit, de concentration, ou bien de contemplation. Elles peuvent utiliser la raison, le sentiment, la visualisation, la conscience du corps, etc. (cf. vidéo Fred Travis)

Il est important de se tourner vers les recherches scientifiques pour mieux apprécier l’impact de chaque méthode proposée.

Depuis peu, deux approches à base de techniques de méditation sont proposées : d’un côté le mariage de la méditation de pleine conscience et de l’intelligence émotionnelle (cf. Daniel Goleman), attelage qui doit encore faire ses preuves et de l’autre la méditation transcendantale, la seule technique ayant fait l’objet de recherches. Sa pratique développe le leadership et l’intelligence émotionnelle comme l’ont montré deux études conduites peu avant l’an 2000.

.


L’AYURVÉDA

L’après-midi a été réservée à la découverte de l’Ayurvéda.

L’Ayurvéda est un système de santé reconnu comme médecine officielle par l’OMS, qui propose un corpus important de stratégies visant la prévention des déséquilibres.

En effet, l’Ayurvéda est un art de vivre qui offre des stratégies pour éliminer le stress à tous les niveaux : psychologique, physiologique, comportemental et organisationnel. Point fondamental, les principes de cette ancienne sagesse s’adaptent parfaitement à notre monde professionnel.

Tout comme il existe différentes méthodes de méditation qui apportent des résultats différents, il existe différentes approches de l’Ayurveda. Plus particulièrement l’Ayurvéda Maharishi intègre le domaine du développement de la conscience comme un nouveau paradigme qui permet une approche holistique (cf. recherches scientifiques).

Ce thème a été investigué par un questionnaire personnel sur les différents types psychophysiologiques et l’interaction entre stagiaires a permis de mieux cerner les situations professionnelles et personnelles qui s’y relient.
La pratique du pouls ayurvédique de façon intuitive a permis d’expérimenter en situation la capacité du cerveau à rectifier les déséquilibres engendrés par le stress de la vie quotidienne.

Enfin, un temps a été donné à l’étude d’un texte tiré des Oupanishads, qui décrivait l’importance de parler avec bienveillance et douceur.  Les participants ont retrouvé dans cette sagesse védique plurimillénaire, ce que QVT et prévention des RPS reprennent dans leur approche managériale : savoir allier bien-être et efficacité au travail.

Gestion du temps

En fin de journée, nous avons évoqué la routine du leader, une approche de la gestion du temps basée sur les neurosciences et l’Ayurvéda.
Quelques éléments : le bon leader se couche tôt et se lève tôt. Il finit son travail avant le déjeuner et consacre son après-midi à communiquer avec son personnel. Il quitte son bureau avant 18 heures pour se consacrer à sa vie de famille. Cette routine est à contre-courant de ce que l’on observe généralement dans le monde de l’entreprise.


Ce diaporama nécessite JavaScript.


QUELQUES TÉMOIGNAGES

David P. (Consultant Banque) : c’est un rappel à tout leader qu’il faut prendre soin de soi, pour mettre en œuvre un véritable changement de vie.

Chantal L. (Directrice TPE Paris) : cela m’a fait comprendre l’importance d’une bonne hygiène cérébrale à tout âge. Je vais parler de cette formation autour de moi.

Sylvain R. (Coach) : c’était passionnant ! J’ai beaucoup apprécié la richesse de l’information et les interactions/rencontres avec les différentes personnes. Je vais contacter mon école de coaching pour faire valoir ce type de formation.

Michel H. (Directeur de Self Compétence, organisme de formation, Luxembourg) : je suis très intéressé pour inclure ce type de formation dans mon catalogue.

Paul N. (Directeur de Succeszonderstress, organisme de formation, Belgique) : l’approche décrite par les neurosciences était très pointue. Je suis très intéressé par un partenariat avec LODL.

Delphine R. (Responsable services généraux, grand groupe): encore merci pour cette formation, c’était passionnant ! Je vais donner suite en investiguant les méthodes de méditation.

Gaëtane H (Dr en Pharmacie) : Ce fut un vrai bonheur d’apprendre et de partager autant de connaissances sur le leadership et l’Ayurveda !

Lina L. (Praticienne en Ayurveda) : Je veux approfondir ces savoirs pour les faire connaître en entreprise.

.


POUR ALLER PLUS LOIN

Articles de Jo Cohen pour Forbes Magazine

Blog Management védique

Blog Ayurvéda

RH et prévention des risques psychosociaux

CRFM France

 

 


.

.

.

.

.

.

.

.

.

..


 


Poster un commentaire

La Bhagavad-Gita

“Les Vedas constituent le phare de l’éternelle sagesse qui mène l’homme jusqu’au salut et lui inspire la réalisation suprême.” –Maharishi

Aldous Huxley, Ralph Waldo Emerson, Rudolph Steiner, Carl Jung, le Dr. Albert Schweitzer, Herman Hesse et bien d’autres personnages célèbres se sont laissés absorber par la sagesse distillée dans ce texte plurimillénaire qui nous vient de l’Inde antique.

 

La Bhagavad-Gita est devenu l’un des fleurons de la littérature védique.

Maharishi le surnomme “le livre de poche du Veda” tant sa sagesse condensée recouvre toutes les sphères de la vie, allant de l’individuel jusqu’au cosmique.

Par sa simplicité, son aspect à la fois philosophique et très pratique, il a séduit l’occident autant que l’orient et son message a touché toutes les générations.

Traduit dans nombre de langues, il reste une référence incontournable pour l’aspirant au Yoga.

 

La Bhagavad-Gita, qui signifie “Le chant du Seigneur” est le dialogue entre le Seigneur Krishna et son ami le prince Arjuna sur le champ de bataille du Kurukshetre. En sept cent vers, ce dialogue de maître à disciple amène celui qui est dans le doute le plus profond à l’état de réalisation du Soi, libre de tout problème.

 

Maharishi nous a donné sa traduction et ses commentaires de la Bhagavad-Gita. Sur les dix-huit chapitres édités, tout d’abord seuls les 6 premiers ont été publiés.

Mais la Bhagavad-Gita est si parfaitement structurée que la Totalité en imprègne chaque page. Et comme l’explique Maharishi l’océan se découve dans chaque vague.

Ces dix-huit chapitres peuvent être divisés en trois catégories de six :

  • de 1 à 6 est mis en valeur l’aspect Rishi de la réalité cad le Soi, la conscience dans son aspect de témoin silencieux, le sujet de l’expérience.
  • de 7 à 12 est mis en valeur l’aspect Devata de la réalité cad le Soi, la conscience dans son aspect dynamique, le processus de l’expérience.
  • de 13 à 18 est mis en valeur l’aspect Chandas de la réalité cad le Soi, la conscience qui masque le sujet, l’objet de l’expérience.

Chacune de ces trois catégories peut elle-même être divisée en trois catégories, cad que les chapitres deux par deux recouvrent en plus détaillé ces mêmes aspect Rishi, Devata et Chandas.

Ainsi dès les six premiers chapitres la Totalité est exposée.

Maharishi explique dans sa préface : « Cet enseignement fut peu à peu oublié. Deux mille ans plus tard; le principe selon lequel l’Être est la Réalité absolue, la source et le fondement de toute création, était totalement éclipsé par de fausses croyances qui ne glorifiaient que les aspects relatifs de la vie. Selon le Seigneur Krishna, la perte de la sagesse incombe naturellement « au long passage du temps »…

“Le deuxième chapitre est l’âme de la Bhagavad-Gita. Tous ceux qui suivent en constituent le corps…” – Maharishi

En voici la traduction des versets les plus significatifs.

Verset 13 : Tout comme l’habitant de ce corps traverse l’enfance, la jeunesse et la vieillesse, de même il passera dans un autre corps. Ceci ne trouble pas le sage.

Verset 14 : Le contact des sens avec leur objets, ô fils de Kunti, engendre l’expérience du froid et du chaud, du plaisir et de la douleur. Transitoires, ils vont et viennent. Supporte-les patiemment, ô Bharata!

Verset 15 : En vérité, il est digne de l’immortalité, l’homme inébranlable que ces contacts ne troublent pas, qui maintient un esprit imperturbable dans le plaisir et la douleur, ô toi le meilleur parmi les hommes!

Verset 16 : L’irréel n’a pas d’être, le réel ne cesse jamais d’être. La vérité profonde de ces deux principes a été perçue ainsi par ceux qui voient la Réalité ultime.

Verset 17 : Sache en vérité que Cela, par quoi tout ceci est imprégné, est indestructible. Nul ne peut oeuvrer à la destruction de cet Être immuable.

Verset 18 : On sait que ces corps ont une fin. L’habitant de ce corps est éternel, impérissable, infini. Ainsi donc, combats, ô Bharata!

Verset 19 : Celui qui le tient pour le tueur et celui qui le considère comme étant tué, ne perçoivent ni l’un ni l’autre la vérité. Il ne tue, ni n’est tué.

Verset 20 : Il ne naît jamais, ni ne meurt ; ni, ayant été, il ne cessera d’être. Non-né, éternel, perpétuel, ancien. Il n’est pas tué lorsque le corps est tué.

Verset 21 : Celui qui le connaît comme étant indestructible, permanent, non-né, immortel, comment peut-il ô Partha, tuer ou pousser un autre à tuer?

Verset 22 : De même qu’un homme se dépouille de vêtements usés pour en prendre des neufs, ainsi l’habitant de ce corps, se défaisant des corps usés, en prend d’autres qui sont nouveaux.

Verset 23 : Les armes ne peuvent le transpercer, ni le feu le brûler ; l’eau ne peut le mouiller, ni le vent le dessécher.

Verset 24 : Il ne peut être transpercé, ni brûlé, ni mouillé, ni même dessèché. Il est éternel, imprégnant toute chose, stable, immuable, toujours le même.

Verset 25 : Il est dit être non-manifesté, inconcevable, non-changeant ; par conséquent, le connaissant ainsi, tu ne devrais pas t’affliger.

Verset 26 : Même si tu penses que constamment il naît, et que constamment il meurt, même alors, ô toi aux bras puissants, tu ne devrais pas t’affliger ainsi.

Verset 27 : En vérité, la mort est certaine pour qui est né et la naissance est certaine pour qui est mort ; tu ne devrais par conséquent pas t’affliger de ce qui est inévitable.

Verset 28 : Les créatures sont non manifestées au commencement, manifestées dans l’état intermédiaire et de nouveau non manifestées à la fin. Ô Bharata! Qu’est-ce que cela a d’affligeant?

Verset 29 : L’un le voit comme un prodige, un autre de même en parle comme d’un prodige et comme d’un prodige un autre encore en entend parler. Pourtant, même en le voyant, en en parlant et en en entendant parler, certains ne le comprennent pas.

Verset 30 : Celui qui habite dans le corps de chacun, ô Bharata, est éternel et invulnérable ; tu ne devrais donc t’affliger pour aucune créature, quelle qu’elle soit.

Verset 31 : Même si tu considères ton propre dharma, tu ne devrais pas hésiter…

Verset 38 : Ayant atteint l’équanimité, dans le plaisir et la douleur, dans le gain et la perte, dans la victoire et dans la défaite, lance-toi donc dans la bataille. Ainsi, tu n’encourras pas de péché.

Verset 39 : Ce qui a été exposé est la connaissance selon le Sankhya. Entends-la maintenant selon le Yoga. Et l’intellect établi grâce à cela, ô Partha, tu te libéreras de l’influence aliénante de l’action.

Verset 40 : Dans ce Yoga, nul effort n’est perdu et nul obstacle n’existe. Même un peu de ce dharma délivre d’une grande peur.

Verset 41 : Dans ce Yoga, ô joie des Kurus, l’intellect résolu est focalisé, alors que l’intellect des irrésolus est divisé en maintes branches et sans cesse changeant.

Verset 42 : Ceux qui manquant de discernement se complaisent dans la lettre du Veda, ô Partha, et déclarent qu’il n’y a rien d’autre, disent des paroles fleuries.

Verset 43 : Remplis de désirs, désignant les cieux comme le but à atteindre (ils ont des paroles) qui proclament que la naissance est la récompense de l’action et prescrivent de nombreux rites appropriés pour l’obtention des plaisirs et du pouvoir.

Verset 44 : Un intellect résolu ne naît pas dans l’esprit de ceux qui sont profondément attachés au plaisir et au pouvoir et dont la pensée est captivée par de telles (paroles fleuries).

Verset 45 : Le Veda traite des trois gunas. Sois en dehors des trois gunas, ô Arjuna, libre de la dualité, toujours ferme dans la pureté, détaché des possessions, possédant le Soi.

Verset 46 : Pour le brahmane illuminé, l’intégralité des Vedas n’a plus d’utilité qu’un puits dans un lieu inondé de toutes parts.

Verset 47 : Tu n’as de contrôle que sur l’action, jamais sur ses fruits. Ne vis donc pas pour les fruits de l’action. Ne t’attache pas non plus à l’inaction.

Verset 48 : Etabli dans le Yoga, ô conquérant des richesses, accomplis les actions, ayant abandonné tout attachement, l’esprit devenu égal dans le succès et dans l’échec, car l’égalité d’esprit est appelée Yoga.

Verset 49 : En vérité, l’action dépourvue de grandeur est  très éloignée de l’intellect stable, ô conquérant des richesses. Prends refuge dans l’intellect. Ils sont à plaindre ceux qui vivent pour les fruits (de l’action).

Verset 50 : Celui dont l’intellect est uni (au Soi) s’émancipe lui-même du bien et du mal. Par conséquent, adonne-toi au Yoga. Le Yoga est l’habilité dans l’action.

Verset 51 : Les sages dont l’intellect est véritablement uni au Soi, qui ont renoncé aux fruits nés de leurs actions et qui sont libérés des liens de la naissance, parviennent à un état dépourvu de souffrance…

 


Pour aller plus loin

Le texte en français de la préface de Maharishi des commentaires de la Bhagavad Gita

Le texte en français des commentaires de la Bhagavad Gita par Maharishi

.

.


 

.

.

.

.

.

.

.

.

 


 

 


1 commentaire

Maharishi

Voici une superbe vidéo  de Maharishi (traduite en français) dont les thèmes abordés sont toujours d’actualité : spiritualité, méditation, nature de la vie, transcendance, etc.

Vous noterez la définition donnée à une vie spirituelle : non pas un type de comportement comme abandonner les biens matériels mais l’esprit capable de maintenir l’expérience de la transcendance, du Soi, de l’Être, tout en étant impliqué dans l’expérience des sens.

Et bien d’autres perles de sagesse à découvrir dans ce reportage datant de 1968.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.