Blog de l'AVM Sud-Est

Connaissance de Soi et art de vivre


Poster un commentaire

Symposium sur l’Ayurvéda à Paris

Inscrivez-vous dès à présent au week-end d’Ayurvéda des 8 et 9 septembre 2018 à Paris

https://www.ayurvedasymposiumparis.com/
https://www.weezevent.com/symposium-sur-l-ayurveda

MAVLe Symposium sur l’Ayurvéda qui se tiendra à cette date à l’Espace Moncassin (164 rue Javel, Paris XVème arrondissement) est organisé par l’Association pour la Santé Fondée sur la Conscience en collaboration avec l’Observatoire du Leadership.

Il s’adresse à tous les publics francophones à la recherche d’un système de santé orienté vers la prévention, tel que l’Ayurvéda, une tradition issue de l’Inde ancienne et reconnue en tant que système complet de médecine par l’Organisation mondiale de la santé.

Cette approche de la santé a séduit de nombreux médias français qui se sont emparés du thème de l’Ayurvéda. Des magazines féminins comme le Figaro Madame, Cosmopolitan, etc., des hebdomadaires comme l’Express, le Point, etc. et même des magazines économiques comme Les Echos ou Forbes Magazine traitent régulièrement de ce sujet. De nombreux sites internet dédiés aux médecines alternatives en ont fait aussi le cœur de leur propos. Cet intérêt du grand public a aidé au développement d’une communauté de praticiens français offrant des services de massage, de conseils nutritionnels, voire une approche spécialisée ciblant, par exemple, les femmes enceintes.

À une époque où le stress se répand partout dans la société, les français sont de plus en plus attirés par la sagesse de cette science plusieurs fois millénaire et que confirment les recherches scientifiques, notamment celles des neurosciences.

Cependant, la vision actuelle de l’Ayurvéda reste trop souvent restrictive. C’est pour cette raison qu’un symposium traitant le sujet dans sa globalité s’imposait, un défi que relève l’Association pour la Santé Fondée sur la Conscience en collaboration avec l’Observatoire du Leadership. Ce projet donnant la priorité à l’Ayurvéda Maharishi est porté par la France, la Belgique, la Suisse et le Luxembourg.

Peu de gens savent que l’Ayurvéda a failli disparaître suite aux nombreuses invasions de l’Inde. Dès le milieu des années 70, conscient de  cette situation dramatique, le sage indien Maharishi Mahesh Yogi a réuni les meilleurs spécialistes afin de restaurer l’Ayurvéda dans sa dimension holistique, remettant la conscience comme le fondement ultime de cette approche de santé. L’Ayurvéda Maharishi a ainsi largement contribué au  renouveau d’une connaissance qui a fait depuis l’objet de nombreuses recherches dans les  laboratoires d’universités de tout premier plan dans le monde.

Le symposium est piloté par un comité scientifique constitué de médecins et de pharmaciens diplômés.

Le pré-programme de ces deux journées est le suivant : …
détails sur : https://www.ayurvedasymposiumparis.com/

.

.

.

.


.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


 

Publicités


Poster un commentaire

La Bhagavad-Gita

“Les Vedas constituent le phare de l’éternelle sagesse qui mène l’homme jusqu’au salut et lui inspire la réalisation suprême.” –Maharishi

Aldous Huxley, Ralph Waldo Emerson, Rudolph Steiner, Carl Jung, le Dr. Albert Schweitzer, Herman Hesse et bien d’autres personnages célèbres se sont laissés absorber par la sagesse distillée dans ce texte plurimillénaire qui nous vient de l’Inde antique.

 

La Bhagavad-Gita est devenu l’un des fleurons de la littérature védique.

Maharishi le surnomme “le livre de poche du Veda” tant sa sagesse condensée recouvre toutes les sphères de la vie, allant de l’individuel jusqu’au cosmique.

Par sa simplicité, son aspect à la fois philosophique et très pratique, il a séduit l’occident autant que l’orient et son message a touché toutes les générations.

Traduit dans nombre de langues, il reste une référence incontournable pour l’aspirant au Yoga.

 

La Bhagavad-Gita, qui signifie “Le chant du Seigneur” est le dialogue entre le Seigneur Krishna et son ami le prince Arjuna sur le champ de bataille du Kurukshetre. En sept cent vers, ce dialogue de maître à disciple amène celui qui est dans le doute le plus profond à l’état de réalisation du Soi, libre de tout problème.

 

Maharishi nous a donné sa traduction et ses commentaires de la Bhagavad-Gita. Sur les dix-huit chapitres édités, tout d’abord seuls les 6 premiers ont été publiés.

Mais la Bhagavad-Gita est si parfaitement structurée que la Totalité en imprègne chaque page. Et comme l’explique Maharishi l’océan se découve dans chaque vague.

Ces dix-huit chapitres peuvent être divisés en trois catégories de six :

  • de 1 à 6 est mis en valeur l’aspect Rishi de la réalité cad le Soi, la conscience dans son aspect de témoin silencieux, le sujet de l’expérience.
  • de 7 à 12 est mis en valeur l’aspect Devata de la réalité cad le Soi, la conscience dans son aspect dynamique, le processus de l’expérience.
  • de 13 à 18 est mis en valeur l’aspect Chandas de la réalité cad le Soi, la conscience qui masque le sujet, l’objet de l’expérience.

Chacune de ces trois catégories peut elle-même être divisée en trois catégories, cad que les chapitres deux par deux recouvrent en plus détaillé ces mêmes aspect Rishi, Devata et Chandas.

Ainsi dès les six premiers chapitres la Totalité est exposée.

Maharishi explique dans sa préface : « Cet enseignement fut peu à peu oublié. Deux mille ans plus tard; le principe selon lequel l’Être est la Réalité absolue, la source et le fondement de toute création, était totalement éclipsé par de fausses croyances qui ne glorifiaient que les aspects relatifs de la vie. Selon le Seigneur Krishna, la perte de la sagesse incombe naturellement « au long passage du temps »…

“Le deuxième chapitre est l’âme de la Bhagavad-Gita. Tous ceux qui suivent en constituent le corps…” – Maharishi

En voici la traduction des versets les plus significatifs.

Verset 13 : Tout comme l’habitant de ce corps traverse l’enfance, la jeunesse et la vieillesse, de même il passera dans un autre corps. Ceci ne trouble pas le sage.

Verset 14 : Le contact des sens avec leur objets, ô fils de Kunti, engendre l’expérience du froid et du chaud, du plaisir et de la douleur. Transitoires, ils vont et viennent. Supporte-les patiemment, ô Bharata!

Verset 15 : En vérité, il est digne de l’immortalité, l’homme inébranlable que ces contacts ne troublent pas, qui maintient un esprit imperturbable dans le plaisir et la douleur, ô toi le meilleur parmi les hommes!

Verset 16 : L’irréel n’a pas d’être, le réel ne cesse jamais d’être. La vérité profonde de ces deux principes a été perçue ainsi par ceux qui voient la Réalité ultime.

Verset 17 : Sache en vérité que Cela, par quoi tout ceci est imprégné, est indestructible. Nul ne peut oeuvrer à la destruction de cet Être immuable.

Verset 18 : On sait que ces corps ont une fin. L’habitant de ce corps est éternel, impérissable, infini. Ainsi donc, combats, ô Bharata!

Verset 19 : Celui qui le tient pour le tueur et celui qui le considère comme étant tué, ne perçoivent ni l’un ni l’autre la vérité. Il ne tue, ni n’est tué.

Verset 20 : Il ne naît jamais, ni ne meurt ; ni, ayant été, il ne cessera d’être. Non-né, éternel, perpétuel, ancien. Il n’est pas tué lorsque le corps est tué.

Verset 21 : Celui qui le connaît comme étant indestructible, permanent, non-né, immortel, comment peut-il ô Partha, tuer ou pousser un autre à tuer?

Verset 22 : De même qu’un homme se dépouille de vêtements usés pour en prendre des neufs, ainsi l’habitant de ce corps, se défaisant des corps usés, en prend d’autres qui sont nouveaux.

Verset 23 : Les armes ne peuvent le transpercer, ni le feu le brûler ; l’eau ne peut le mouiller, ni le vent le dessécher.

Verset 24 : Il ne peut être transpercé, ni brûlé, ni mouillé, ni même dessèché. Il est éternel, imprégnant toute chose, stable, immuable, toujours le même.

Verset 25 : Il est dit être non-manifesté, inconcevable, non-changeant ; par conséquent, le connaissant ainsi, tu ne devrais pas t’affliger.

Verset 26 : Même si tu penses que constamment il naît, et que constamment il meurt, même alors, ô toi aux bras puissants, tu ne devrais pas t’affliger ainsi.

Verset 27 : En vérité, la mort est certaine pour qui est né et la naissance est certaine pour qui est mort ; tu ne devrais par conséquent pas t’affliger de ce qui est inévitable.

Verset 28 : Les créatures sont non manifestées au commencement, manifestées dans l’état intermédiaire et de nouveau non manifestées à la fin. Ô Bharata! Qu’est-ce que cela a d’affligeant?

Verset 29 : L’un le voit comme un prodige, un autre de même en parle comme d’un prodige et comme d’un prodige un autre encore en entend parler. Pourtant, même en le voyant, en en parlant et en en entendant parler, certains ne le comprennent pas.

Verset 30 : Celui qui habite dans le corps de chacun, ô Bharata, est éternel et invulnérable ; tu ne devrais donc t’affliger pour aucune créature, quelle qu’elle soit.

Verset 31 : Même si tu considères ton propre dharma, tu ne devrais pas hésiter…

Verset 38 : Ayant atteint l’équanimité, dans le plaisir et la douleur, dans le gain et la perte, dans la victoire et dans la défaite, lance-toi donc dans la bataille. Ainsi, tu n’encourras pas de péché.

Verset 39 : Ce qui a été exposé est la connaissance selon le Sankhya. Entends-la maintenant selon le Yoga. Et l’intellect établi grâce à cela, ô Partha, tu te libéreras de l’influence aliénante de l’action.

Verset 40 : Dans ce Yoga, nul effort n’est perdu et nul obstacle n’existe. Même un peu de ce dharma délivre d’une grande peur.

Verset 41 : Dans ce Yoga, ô joie des Kurus, l’intellect résolu est focalisé, alors que l’intellect des irrésolus est divisé en maintes branches et sans cesse changeant.

Verset 42 : Ceux qui manquant de discernement se complaisent dans la lettre du Veda, ô Partha, et déclarent qu’il n’y a rien d’autre, disent des paroles fleuries.

Verset 43 : Remplis de désirs, désignant les cieux comme le but à atteindre (ils ont des paroles) qui proclament que la naissance est la récompense de l’action et prescrivent de nombreux rites appropriés pour l’obtention des plaisirs et du pouvoir.

Verset 44 : Un intellect résolu ne naît pas dans l’esprit de ceux qui sont profondément attachés au plaisir et au pouvoir et dont la pensée est captivée par de telles (paroles fleuries).

Verset 45 : Le Veda traite des trois gunas. Sois en dehors des trois gunas, ô Arjuna, libre de la dualité, toujours ferme dans la pureté, détaché des possessions, possédant le Soi.

Verset 46 : Pour le brahmane illuminé, l’intégralité des Vedas n’a plus d’utilité qu’un puits dans un lieu inondé de toutes parts.

Verset 47 : Tu n’as de contrôle que sur l’action, jamais sur ses fruits. Ne vis donc pas pour les fruits de l’action. Ne t’attache pas non plus à l’inaction.

Verset 48 : Etabli dans le Yoga, ô conquérant des richesses, accomplis les actions, ayant abandonné tout attachement, l’esprit devenu égal dans le succès et dans l’échec, car l’égalité d’esprit est appelée Yoga.

Verset 49 : En vérité, l’action dépourvue de grandeur est  très éloignée de l’intellect stable, ô conquérant des richesses. Prends refuge dans l’intellect. Ils sont à plaindre ceux qui vivent pour les fruits (de l’action).

Verset 50 : Celui dont l’intellect est uni (au Soi) s’émancipe lui-même du bien et du mal. Par conséquent, adonne-toi au Yoga. Le Yoga est l’habilité dans l’action.

Verset 51 : Les sages dont l’intellect est véritablement uni au Soi, qui ont renoncé aux fruits nés de leurs actions et qui sont libérés des liens de la naissance, parviennent à un état dépourvu de souffrance…

 


Pour aller plus loin

Le texte en français de la préface de Maharishi des commentaires de la Bhagavad Gita

Le texte en français des commentaires de la Bhagavad Gita par Maharishi

.

.


 

.

.

.

.

.

.

.

.

 


 

 


1 commentaire

Maharishi

Voici une superbe vidéo  de Maharishi (traduite en français) dont les thèmes abordés sont toujours d’actualité : spiritualité, méditation, nature de la vie, transcendance, etc.

Vous noterez la définition donnée à une vie spirituelle : non pas un type de comportement comme abandonner les biens matériels mais l’esprit capable de maintenir l’expérience de la transcendance, du Soi, de l’Être, tout en étant impliqué dans l’expérience des sens.

Et bien d’autres perles de sagesse à découvrir dans ce reportage datant de 1968.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.


 


Poster un commentaire

Satsang et suivi

La tradition védique

Dans les cours de l’Université Védique Maharishi et dans le cours de MT (Méditation Transcendantale), il est donné beaucoup d’importance au suivi après le cours de base. Cette attention particulière donnée au suivi provient de la tradition védique que l’on retrouve sous la forme de Satsang.

Ce mot sanskrit peut être expliqué comme une réunion pour la recherche de la vérité. (sat = vérité et sangha = réunion, groupe.) 

Sat est la vérité, décrite par Maharishi comme « ce qui ne change pas », la vérité transcendantale, ultime et les textes védiques la décrivent comme Sat Chit Ananda, la conscience pure félicité.

adi-shankara-and-disciples

 

Faire Satsang

Faire Satsang c’est se réunir autour du maître pour discuter des différents aspects de l’expérience intérieure, des états de conscience supérieurs, de la connaissance (Veda = connaissance).

BG.4-38

  « En vérité, il n’est rien en ce monde d’aussi purifiant que la connaissance ». -Bhagavad Gita IV.38. 

Cela ne s’improvise pas comme une discussion « café du commerce » et demande d’appliquer certaines règles.

La personne qui dirige l’enseignement doit être habilitée à le faire. Et c’est pourquoi les professeurs de MT sont certifiés.  Quant aux pseudo gurus, personnes qui après quelques expériences intérieures s’autoproclament « maître » et attirent du monde autour d’eux, Maharishi en parle comme des fraudeurs, car même le fait de vivre la conscience d’unité ne fait pas d’une personne un maître pas plus qu’un pilote d’avion ou un pianiste virtuose.

« Une connaissance partielle est dangereuse. Seule la connaissance totale est vraie. » -Maharishi.

 Dans la science védique il est mis en avant deux types d’échanges :

  • la polémique où les deux parties engagent un affrontement verbal dans le but de l’emporter sur l’opposant.
  • la discussion  où toutes les parties concourent à échanger des propositions qui amènent à la vérité.

Satsang appartient à cette deuxième approche. La présence d’un maître fait partie de cette procédure. C’est pourquoi les professeurs de MT se référent à des vidéos de Maharishi  répondant en situation à de nombreux points que rencontrent les étudiants du cours de MT.  

L’enseignement

Dans la tradition védique, le maître est Sat Guru, celui établi dans la vérité. Il peut même gagner le titre de Jagad Guru, celui dont l’enseignement est universel, applicable à Jagad, au monde entier.

Le Rishi est celui qui voit. Il perçoit le Veda, les fluctuations de la conscience à son niveau de silence auto-référent et comment elles prennent forme, se transforment en vagues de création.

Le Maharishi (il s’agit d’un titre) voit et peut également par son enseignement permettre aux autres personnes d’atteindre ce niveau d’expérience. Il a un rôle d’enseignant pour amener à vivre les états de conscience supérieurs.

C’est à l’étudiant qu’il revient de faire les premiers pas et d’aller vers le professeur pour demander son enseignement, clarifier ses doutes, discuter de ses expériences.

« La connaissance est prise, elle n’est pas donnée. » -Maharishi 

L’expérience intérieure

Dans l’enseignement de la MT, le suivi est important car il permet de répondre aux questions, aux doutes, de clarifier et d’approfondir les expériences rencontrées sur le chemin, de remotiver le chercheur de vérité. Dans le temps, il est conseillé une réunion de suivi par mois afin de maintenir le meilleur rythme d’évolution.

Instruction, vérifications personnelles, réunions de suivi, journées connaissance, APM (assemblée pour la paix mondiale) sont autant de moyens pour s’assurer d’une bonne progression dans notre vie. Sans l’expérience intérieure donnée par la pratique régulière les mots restent une exploration intellectuelle superficielle qui peut amener à des interprétations erronées et même amplifier la valeur de l’ego spirituel. Cf. article

 

Petite histoireMais une expérience reste une expérience : un poteau indicateur qui nous dit que nous avançons dans la bonne direction. Donc aussi belle que puisse être l’expérience il ne faut pas oublier la pratique quotidienne qui l’a facilitée. Maharishi a une histoire pour cela : ce n’est pas parce que l’arbre a grandi et que le jardinier est occupé à apprécier fleurs et fruits qu’il arrête d’arroser les racines.

 

.

L’expérience en groupe

Les transformations n’apparaissent pas pour tous au même moment, et chacun progresse à son rythme car c’est la nature qui opère. Arrosez la racine et la sève monte. Et elle sait déjà quand, où et comment monter…

La force du groupe c’est de permettre à chacun de passer des étapes qui, seul-e, demanderaient beaucoup plus de temps et d’énergie : cela se fait sans effort grâce à des méditations plus en douceur et plus profondes.

Voici quelques témoignages :

« Ce fut une expérience très agréable de rencontrer d’autres personnes qui partagent la même expérience, et d’échanger sur nos pratiques. Le fait aussi qu’ils soient d’horizons différents, avec des parcours spécifiques, et des vécus enrichissants dans leur subjectivité m’a permis personnellement de relativiser mon regard sur mes expériences. »

« Cette journée fut une journée à la fois intense, profonde et très calme. J’ai ressenti une grande paix et une facilité douce à faire ce qu’il y avait à faire pour moi. Tout coulait naturellement. J’étais là, tout simplement.»

« Je peux simplement dire que suite à cette journée, je me réjouis de me lever le matin avec la perspective de me retrouver avec moi même, rien qu’avec moi pendant vingt minutes, puis le soir après une journée harassante ou calme, rien qu’avec moi encore pendant vingt minutes, et j’ai beaucoup de plaisir à m’y retrouver. »
(plus de témoignages)

La grande valeur des méditations en groupe est expliquée dans le texte du Yoga Sutra de Maharishi Patanjali :

Tat Sannidhau

« Aux abords du Yoga (l’expérience de l’unité, la conscience transcendantale, le Champ Unifié), les tendances hostiles et conflictuelles sont éliminées. » -Yoga Sutra 2.35. 

La validation

Si l’expérience est véridique (Sat) alors elle doit être observable au niveau personnel et collectif.

Ce point est renforcé par la recherche scientifique qui a vérifié que :

  • lors de l’expérience de la transcendance le cerveau humain enregistre une cohérence cérébrale unique. Cf. article
  • Cette expérience de transcendance faite en groupe est tangible et mesurable, vérifiée par une cohérence sociale accrue. Cf. article

Conclusion

Le suivi est essentiel pour progresser vers les états de conscience supérieurs. Les témoignages servent à prendre de la hauteur par rapport à notre expérience intérieure subjective. On peut se demander en voyant des bienfaits nouveaux apparaître dans notre vie comment cela est dû à notre pratique de la MT. C’est tellement simple et naturel.

C’est en partageant notre expérience avec d’autres méditants que l’on découvre similarités et différences.

« Nous avançons sur deux jambes que sont expérience et compréhension » -Maharishi.

La compréhension vient après l’expérience. Et tout comme les gaulois qui venaient prendre la potion magique avant d’aller dans l’action, faire Satsang, se retrouver en groupe permet de vivre cet état intérieur de plus en plus facilement et de mieux le comprendre.

C’est se faire du bien tout en participant à plus de paix dans un monde qui en a grand besoin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 


3 Commentaires

Rencontre avec le Dr Bevan Morris

 


Nous avons eu le privilège de rencontrer le Dr Bevan Morris, le samedi 15 octobre à Toulon et le dimanche 16 octobre 2016 à Nice, lors d’une conférence inédite sur l’éducation et l’apport de la Méditation Transcendantale pour l’instauration de la paix dans le monde.

25Le Dr Bevan Morris, président de l’Université Maharishi de management (MUM) aux Etat-Unis (Fairfield, Iowa) pendant 36 ans, est l’un des principaux responsables de l’enseignement de la technique de Méditation Transcendantale dans le monde. Ayant commencé à méditer en 1967 à Sidney (Australie) où Maharishi avait commencé à propager son enseignement, puis devenu professeur de MT en Inde en 1969, il a depuis toujours travaillé en étroite collaboration avec Maharishi.

Voici des extraits de sa conférence.


langfr-338px-flag_of_ecuador-svgEn Équateur le programme de MT a été introduit dans l’armée, 16 000 cadets ont appris et parmi eux 3000 ont suivi le programme de MT-Sidhi. Le succès de ce projet pilote a été tel que le gouvernement a décidé d’introduire le programme d’éducation fondée sur le développement de la conscience dans tout le système éducatif. Il y a donc 1 million d’écoliers et d’étudiants qui attendent leur apprentissage de la MT. À ce point, il est prévu de former un millier de professeurs de MT qui enseigneront spécifiquement dans le domaine de l’éducation.

Slide07-2


langfr-225px-flag_of_mexico-svgAu Mexique, dans l’Etat de Oaxaca, la ville de Juarez à la frontière américaine était dans la liste des 500 villes les plus violentes au monde. Elle comptait plus de 3500 décès violents par année, ce qui correspond environ à 10 morts par jour !

Suite à l’introduction du programme de MT dans une des écoles, le nombre de décès et d’homicides est tombé rapidement en dessous des 500 par année. La qualité de vie est en train de s’améliorer de façon visible dans cette petite ville. À suivre…


langfr-338px-flag_of_colombia-svgEn Colombie, le père Mejia, prêtre catholique responsable de la fondation Hogares Claret en Amérique du sud, lui aussi fait bien la différence entre religion et MT. Dans sa vision, les deux ne s’opposent pas mais se complètent harmonieusement. Il le sait par la pratique, car dans sa fondation sud américaine destinée aux ”jetables“, ces enfants laissés pour compte recueillis dans la rue, soumis souvent à la drogue et la prostitution, l’approche védique de la santé (MT, Ayurveda, Yoga) accomplit des miracles.

« Quand un enfant ferme ses yeux il s’ouvre à un champ de toutes possibilités. Il découvre sa nature essentielle qui est amour“ -Père Mejia

Il raconte une anecdote avec la visite dans sa fondation d’un cardinal assez négatif envers cette approche « pas très catholique ». En guise de réponse il l’a emmené dans la salle de méditation des enfants, où il régnait un profond silence. Puis à leur sortie de méditation, il a invité le cardinal à leur parler et s’est mis lui-même en retrait. Le premier adolescent a expliqué qu’il était auparavant un chef de gang. Un autre était dealer de drogue. D’autres se prostituaient. Et tous ont expliqué avoir changé grâce aux activités avec le père Mejia et la pratique de la MT… Après avoir parlé avec chacun, le cardinal a conclu en partant que ce programme était une bonne chose et qu’il fallait continuer ainsi !

La vidéo suivante est un témoignage émouvant de la facilité d’implémentation de ces programmes de réhabilitation et surtout du fait qu’ils réussissent à sortir les enfants recueillis de la spirale infernale dans laquelle ils étaient plongés.(vidéo en français)


langfr-338px-flag_of_peru-svgAu Pérou, le gouvernement soutient l’introduction de la MT dans le domaine de l’éducation pour faire face à la violence scolaire. Le Pérou a été le premier des pays d’Amérique du Sud introduire la MT et Pouno la première ville péruvienne à introduire le programme de MT. C’est une ville en altitude près du lac Titicaca.


thumb-le-drapeau-europeen-histoire-et-signification-3987

L’union européenne intervient également dans ce domaine de la violence scolaire et a donné un soutien financier de 480 000 € pour l’introduction de la MT dans le domaine de l’éducation aux pays du : Portugal, Pays-Bas et Suède.

.


langfr-338px-flag_of_brazil-svg

Rafaela Silva est une héroïne brésilienne des JO de Rio en 2016. Elle a été la première athlète brésilienne á remporter une médaille d’or en judo. Elle pratique la méditation transcendantale et le club d’où elle est issue se trouve dans « la cité de Dieu », le quartier le plus dur de Rio de Janeiro.

Ce club de judo est dirigé par Flavio Canto, un ancien champion brésilien très connu, qui lui-même est un pratiquant du programme de MT–Sidhi, et qui grâce à la fondation David Lynch a introduit le programme de MT pour tous les enfants de son dojo. Il explique lors d’une interview à quel point c’est important non seulement pour le sport mais également pour la vie active et l’intégration sociale.

« Le judo c’est se tenir debout ! Quelqu’un vous projette au sol et vous devez vous relever. Et l’important c’est de toujours se relever. Le succès c’est combien de fois vous vous relevez… Je pratique la MT depuis plus de 20 ans. Cela a fait de moi un meilleur athlète, et aussi une meilleure personne.… Je pense que les enfants, tout le monde, a droit à un futur meilleur. Et je leur fournis un outil qui les aide dans cette direction : la MT… »


Le responsable de la commission sur l’éducation au Parlement brésilien est favorable à la MT, et veut introduire ce programme aux 45 millions d’étudiants brésiliens.

C’est un phénomène qui se répand maintenant travers le monde : après avoir mis en place des projets pilotes les gouvernements veulent maintenant étendre l’introduction de la MT à leur système éducatif.


ttÀ Trinidad, la semaine dernière s’est tenue une célébration pour fêter l’anniversaire des 50 ans de la venue de Maharishi. Une des participantes à cette célébration, Madame Margaret Bolt, est venu spécialement de la Jamaïque. Elle y dirige un collège réputé pour être le pire collège en termes de difficultés et de violence dans l’éducation. Dans ce collège catholique de Kingston (collège de la Sainte Trinité) toutes les tentatives ont été faites pour remédier à l’absentéisme, la violence, la drogue, le manque d’attention, etc. Lorsqu’elle a entendu parler du programme de MT dans les écoles, elle a pensé tout d’abord qu’elle ne s’intéresserait jamais à cela. Puis, après avoir essayé tout autre possibilité, c’est par désespoir de cause qu’elle s’est tournée vers le programme d’éducation fondée sur le développement de la conscience, l’introduction de la MT auprès des élèves et des professeurs.

Les résultats ont été étonnants : une capacité à faire face au stress de la part des enseignants, des transformations importantes dans le comportement des élèves. Les étudiants les plus violents sont maintenant parmi les meilleurs élèves. La classe la plus difficile qui se surnommait elle-même « les déchets », après avoir appris la MT s’est complètement transformée, à tel point que les élèves ont retrouvé l’intérêt dans leurs études et sont passés dans la classe supérieure. C’est un véritable miracle qui s’est passé en quelques mois.

Madame Bolt a consulté le cardinal de Trinidad, l’autorité catholique locale, pour avoir son avis sur l’introduction de la MT dans l’école. La réponse de celui-ci a été que si les résultats sont bons, c’est une bonne chose, et qu’il conseille de continuer dans cette voie.

C’est donc un phénomène qui se répand de plus en plus dans le monde entier maintenant.


langfr-338px-flag_of_the_united_states_28pantone29-svgAux États-Unis, à Fairfield en Iowa, Maharishi University of Management (MUM) est une université internationale qui accueille actuellement des étudiants représentants de 80 pays différents. C’est un endroit unique car sur le campus et dans la ville tous les aspects de la science védique de Maharishi y sont représentés et mis en application : Ayurveda, Sthapatya Veda, Jyotish, Gandharva Veda, agriculture bio védique, etc. L’expérience des personnes qui arrivent dans cette université est qu’il se retrouvent au « paradis ».

Chaque année lors de la remise des diplômes, un invité spécial et prestigieux est invité à donner une conférence aux étudiants de MUM.


langfr-338px-flag_of_ukraine-svgLe général Kroutov, ancien commandant-en-chef des forces spéciales de l’armée ukrainienne, après des années de service dans l’armée et de batailles, est arrivé à la conclusion que la guerre ne sera jamais une solution aux problèmes de conflits du monde. Il a commencé alors une quête spirituelle pour trouver d’autres moyens, et il a découvert la méditation transcendantale. Il a visité notre université, MUM, et maintenant son but est d’introduire le programme de MT dans l’armée ukrainienne.

Voici également Dusty Buxley, ancien commandant-en-chef des rangers (forces spéciales américaines). Il est devenu maintenant professeur de méditation transcendantale, afin que l’armée écoute ce qu’il a à dire. Il enseigne la MT dans plusieurs bases militaires : au Nevada, et en Géorgie. Sur la photo il se trouve en Ukraine pour une conférence sur la paix et la prévention de la guerre avec la MT.

ptsd-image014

Un autre visiteur de MUM : M. Maximinko, directeur du département de psychologie de l’armée ukrainienne. Il introduit le programme de MT dans l’armée pour faire face au stress post-traumatique.

Le ministère de la défense américain vient de faire un versement de 2,3 millions de dollars à notre université MUM, et à l’hôpital militaire de San Diego, afin d’investiguer plus avant les recherches et les résultats positifs obtenus par la MT sur le stress post-traumatique. C’est une recherche qui dure depuis 4 ans maintenant et d’ici la fin de l’année 2016 les résultats seront publiés par l’armée américaine. (vidéo en français)

En effet, aux États-Unis il y a plus d’un demi-million de soldats qui reviennent avec des symptômes de stress post-traumatique avancés. Les statistiques mettent en avant un fait inquiétant, à savoir qu’il y a plus de suicides dans l’armée que de morts sur le champ de bataille. Le programme de MT représente donc un espoir important de retrouver une santé normale au sein de l’armée.


langfr-338px-flag_of_uganda-svgEn Afrique, en Ouganda, la MT a été introduit dans une école particulière qui recueille les jeunes orphelins atteints du sida. Le Docteur Bevan Morris leur a rendu visite, pour passer du temps et méditer avec eux. Ces enfants ont maintenant reçu le programme avancé de MT-Sidhi. Les témoignages sont très émouvants.

bevanghana

De même, en Ouganda, à l’est du pays, une école de 88 filles y a introduit la MT et le programme de MT-Sidhi. Les élèves éprouvent beaucoup de fierté à pouvoir utiliser ce programme pour générer de l’harmonie et de la cohérence dans leur pays.

Des recherches ont été menées sur un public féminin très fragilisé. En voici les résultats : amélioration de la santé physique, amélioration de la santé mentale, meilleure perception du monde, etc.


« Toutes ces recherches mettent en évidence qu’il y a vraiment un soulagement du stress très important suite à l’application des programmes mis en place par Maharishi. Il a ouvert la porte de l’illumination à des millions de personnes dans le monde et permis la venue d’un âge d’or. »


grande_bretagne_1606Je viens de participer à l’inauguration du palais de la Paix anglais de Rendlesham qui se trouve à 1h30 de voiture de Londres. Ce bâtiment vaut 6 millions de livres. Il comprend des salles de conférence, 30 chambres pour y accueillir des participants en séminaire et des salles de pratiques du programme de MT-Sidhi et du vol yoguique. C’était donc mardi dernier, le 11 octobre 2016, et j’ai eu le privilège d’être l’un des premiers à passer la nuit dans ce bâtiment qui a été construit avec des principes d’architecture védique, le Sthapathya Veda. L’entrée fait face à l’est, au soleil levant. Dans sa construction l’aspect symétrique y est très important, et le placement des différentes pièces et salles. Les matériaux utilisés pour la construction ne contiennent aucun élément toxique. C’est donc un endroit pour suivre des cours, des séminaires avancés. Vous pouvez donc y aller, et même mieux, ce serait de construire votre propre palais de la Paix, ici en France.


Toujours en Angleterre, l’école Maharishi de Skelmersdale a été évaluée comme la 14e meilleure école du Royaume-Uni sur les 4400 en compétition. En 2016 son statut a été transformé d’école privée en école publique, et elle est donc maintenant totalement financée par le ministère de l’éducation anglais. C’est un succès très important qui démontre une fois de plus la valeur du programme éducatif de Maharishi fondée sur le développement de la conscience. En effet, toutes les autres écoles privées ont une politique d’admission extrêmement sélective, ceci afin d’accepter uniquement les étudiants les plus brillants. Mais dans l’école Maharishi de Skelmersdale, tout étudiant qui désire suivre le programme peut y être accepté.


langfr-338px-flag_of_malaysia-svgLe 26 novembre je me trouverai en Malaisie, à Kuala Lumpur, pour inaugurer le nouveau palais de la Paix qui vient d’y être construit.

Le premier palais de la Paix construit il y a 2 ans se trouve en Allemagne, à Erfurt. Les personnes qui ont participé à l’élaboration de ce projet ont eu la bonne idée d’écrire un livre sur : « comment construire un palais de la Paix ». Ce qui permet de comprendre toutes les étapes par lesquelles passer lors de cette construction et de la mise en œuvre d’un tel projet. Il est possible de se procurer ce livre (lien ici).

pp-ws-front-page-imageC’est vraiment quelque chose de lumineux qu’un tel bâtiment qui abrite toute la connaissance donnée par Maharishi qui peut accueillir un groupe générateur de cohérence pratiquant les techniques avancées de Maharishi (programme de vol yoguique et de MT-Sidhi).


langfr-225px-flag_of_mongolia-svgLe Dr Ashley Deans a voyagé en Mongolie. Il est le représentant des programmes de l’éducation fondée sur le développement de la conscience et il se trouve ici en Mongolie pourrait y avoir introduit le programme de MT l’école la plus importante. (voir les photos ici)


langfr-338px-flag_of_india-svgUne autre grande nouvelle c’est que la Chine et l’Inde, deux grandes nations sont en train de se rencontrer au niveau de la connaissance. Voici donc M. Xi, le président de la Chine et Narendra Modi, le premier ministre de l’Inde lors de leur rencontre.

Narendra Modi, a lui-même appris la méditation transcendantale il y a plusieurs années et rencontré Maharishi en Hollande, à Vlodrop, alors qu’il n’était pas encore premier ministre. Maharishi avait émis un avis très favorable sur lui, l’identifiant comme une personne pouvant vraiment apporter un progrès réel à ses concitoyens.

langfr-338px-flag_of_the_people27s_republic_of_china-svgLorsque le président de la Chine a donc rencontré le premier ministre de l’Inde à Delhi, il a fait cette déclaration :  » Le yoga et le tai-chi sont fondamentalement la même chose, de même pour l’Ayurveda et la médecine chinoise ». Et maintenant ces deux pays vont pouvoir trouver une unité sur le fondement de cette connaissance issue de leurs sages. Le président de la Chine a conclu avec cette citation en sanscrit : « Vasudhaiva Kutumbakam » « le monde est ma famille », qui pour lui équivaut aux enseignements chinois les plus anciens.

Puis c’est le premier ministre de l’Inde qui s’est rendu en Chine, à Xi-an, où il a rencontré le président de la Chine à la pagode de « l’oie sauvage géante ». Cette pagode rappelle une histoire vieille de 1400 ans, ou un moine chinois Xan s’est mis en route pour les Himalayas. Là-bas il y a trouvé un maître, a passé 17 ans auprès de lui, et a trouvé l’illumination. Après cette période, il s’est remis en route pour la Chine en transportant avec lui tous les livres sur la connaissance qu’il pouvait mettre dans son sac. Arrivé à destination, il en a fait le présent à l’empereur qui a aussitôt décidé de faire traduire ces livres en chinois et de faire construire cette pagode servant de bibliothèque à cette connaissance. Nous pouvons donc dire que ce lieu représente le point de jonction entre la Chine et l’Inde.

xi-jinping-modi

Suite à ces déclarations du président de la Chine, il semble que des changements évolutifs interviennent dans ce pays. Par exemple nous voyons sur cette photo, Mme Yan présidente du collège de police de Xin-Du. Elle nous a rendu visite à MUM et planifie la construction d’un collège pour 7000 étudiants en y intégrant les programmes éducatifs fondés sur le développement de la conscience.

Le tout premier cours de MT-Sidhi vient de démarrer actuellement en Chine.


2016_01_10_photo04Le Dr. Fagan a rencontré Narendra Modi le premier ministre de l’Inde, le conseillant sur l’usage de l’agriculture bio védique et le fait d’éviter la production des OGM. Dans les jours suivants, le premier ministre s’est rendu dans Sikkim, une province des Himalayas pour faire une déclaration attestant que tout cet état sera prochainement le premier état entièrement dévoué à l’agriculture biologique.

Le Docteur Fagan vient d’ouvrir un laboratoire à MUM d’une valeur de 3 millions de dollars qui a la particularité de pouvoir analyser n’importe quel échantillon de nourriture qui lui est envoyé afin de déterminer en moins de 10 minutes quels en sont les composants nocifs. Avec une reconnaissance de plus de 700 pesticides différents, cette machine est ainsi capable de vérifier très rapidement si la nourriture est effectivement biologique ou pas.

photo_csa_pandits

Autour de l’université nous allons trouver aussi de l’agriculture védique et biologique dans les serres. Vous pouvez donc voir sur les photos des pandits en train de faire des récitations védiques permettant d’éveiller des lois de la nature dans la nourriture elle-même. C’est pour cela que l’on appelle ce procédé l’agriculture bio védique Maharishi.


langfr-338px-flag_of_india-svgEn plein centre de l’Inde, vous pouvez voir sur cette photo ce grand bâtiment jaune qui abrite les pandits de Maharishi. Ce sont 1331 pandits réunis pour une cérémonie collective amenant la paix dans le monde appelée Rudrabhishek.

En hiver, lorsque la température est plus adaptée aux occidentaux, ce lieu accueille des participants au cours venus du monde entier pour leur permettre d’assister aux récitations védiques et de prendre part à des séminaires avancés de méditation. Le logement est très confortable et la nourriture y est délicieuse.

C’est une première étape dans ce projet avec 2000 pandits qui habitent sur place car le but premier de Maharishi était de réunir ici 16 000 pandits. C’est donc un projet qui va prendre de l’importance car le nombre de 16 000 permettrait de prendre en charge la conscience collective mondiale. Chacun des pandits pratique la méditation transcendantale et le programme de MT-Sidhi, et le vol yoguique. Le récitation provient donc du niveau le plus profond du silence, la pure conscience dont ils font l’expérience. C’est là où le Véda est présent, où il est vivant.


Ici, dans la région de Marseille, Toulon et Nice, j’ai appris que lorsque l’hiver arrive c’est le mistral qui commence à souffler. Et c’est le bon moment pour visiter cet endroit fabuleux en Inde !


langfr-338px-flag_of_the_united_states_28pantone29-svgVoici maintenant le campus de l’université MUM avec ses deux dômes dorés, où se retrouve toute la communauté de Fairfield pour pratiquer la méditation transcendantale, le programme avancé de MT-Sidhi et le vol yoguique. Il y a un dôme pour les hommes, le dôme doré Maharishi Patanjali, et pour les femmes, le dôme Bagambhrini. Tout à côté on peut voir que la ville de Fairfield est maintenant équipée de panneaux solaires.

wpafc9890e_05_06

Vous voyez ici une photo pendant le vol yoguique : ils ne sont pas en train de flotter mais de faire des sauts. Durant cette pratique il y a une augmentation très importante de la cohérence cérébrale qui donne une expérience intérieure de félicité, c’est pourquoi vous les voyez avec un grand sourire sur leur visage.

yogicflyers3

Depuis la création de ces deux dômes, il a été enregistré plus de 30 millions d’heures de pratique. Entre 2007 et 2010 il y avait en moyenne 2000 personnes pratiquant dans ses dômes. Ceci est dû à la générosité d’une famille américaine, Harold and Alice Settle, qui ont financé des cours internationaux à Fairfield de façon à avoir en continuité un groupe générateur de cohérence. Sur une dizaine d’années ils ont fait un don qui s’élève à environ une centaine de millions de dollars. Et ceci a eu un effet très important sur le pays : diminution de la criminalité violente, des homicides, etc.

De nombreuses études scientifiques ont été faites pour mesurer l’impact que ces groupes générateurs de cohérence peuvent avoir sur la réduction du stress social et l’émergence de la paix dans le monde.

Il y a une citation dans le Yoga soutra de Patanjali (Ch2, v35) qui dit :

pratishthāyāṁ tat-sannidhau vaira-tyāgaḥ – « Dans la proximité de cet état de yoga, d’unité les tendances négatives disparaissent. »

Maharishi a donc demandé à ce que 8000 personnes pratiquants du vol yoguique se retrouvent ensemble. C’était en hiver 1983, à la période où de grosses tensions apparaissaient entre les deux alliances militaires de l’OTAN et du pacte de Varsovie, le bloc de l’Ouest et de l’Est. Le résultat a été une amélioration de l’économie mondiale, une diminution de la criminalité, du terrorisme, une amélioration des relations internationales, spécialement entre les USA et l’Union soviétique, etc.

Après cela Maharishi a travaillé pour qu’il y ait en permanence un groupe qui puisse prendre en charge la conscience collective mondiale. C’est de cette idée qu’a émergé la construction dans le centre de l’Inde d’un groupe de pandits qui générerait une influence de paix dans le monde.


langfr-338px-flag_of_the_united_states_28pantone29-svgChaque année l’université de MUM reçoit un invité exceptionnel pour le discours d’inauguration de la remise des diplômes. L’année dernière, en 2015, c’était Yukio Hatoyama l’ancien premier ministre du Japon qui pratique la MT, ainsi que sa femme depuis 1989. Il a marqué son appréciation pour le campus de MUM et la qualité de vie qui y règne.

Le précédent ministre de l’économie du Japon, M. Edano, a mis en place un système pour favoriser l’énergie solaire. En effet après le terrible désastre de Fukushima, des mesures ont été prises pour favoriser les énergies renouvelables. Certains étudiants japonais de MUM ont mis en place des parcs solaires pour la paix, champ de plaques photovoltaïques qui permettent une énergie renouvelable et dont les profits financiers servent à sponsoriser les groupes de pandits en Inde. Le ministre de l’économie en était très fier, car il pratique également la MT et voyait aussi le degré d’implication de MUM dans des projets tournés vers l’avenir.

220px-shinzc58d_abe_april_2015Shinzō Abe, l’actuel premier ministre du Japon est également quelqu’un qui pratique la méditation transcendantale avec sa femme Aki, la première dame. Ils sont en faveur de l’enseignement de la MT et très enthousiastes. Récemment, la première dame du Japon à reçu les participants japonais au dernier cours de professeurs de MT.

.


Voici maintenant un autre de nos invités exceptionnels au discours de remise des diplômes, Jim Carrey, qui est venu en 2014. Cette vidéo très comique a été échangée plus de 60 millions de fois sur les réseaux sociaux. (vidéo en français)


330px-tom_harkin_official_portrait1Un autre de nos invités exceptionnels a été le sénateur américain de l’Iowa, Tom Harkin. Il a été un soutien pour mettre en avant les recherches scientifiques qui ont été faites démontrant l’efficacité de la MT pour réduire les risques cardio-vasculaires. À l’occasion de ce discours il a déclaré que MUM était pour lui la première université au monde qui prenait aussi bien soin de ses étudiants, la meilleure en termes de développement humain.

Au cours de ces 25 dernières années l’université de MUM a reçu environ 25 millions de dollars de la part du gouvernement américain pour sponsoriser les recherches scientifiques démontrant l’efficacité de la MT des programmes de Maharishi dans le domaine de la santé.


Cette année, en 2016, l’invité spécial à la célébration de remise des diplômes de MUM, était David Lynch. C’est quelqu’un qui pratique la MT depuis plus de 40 ans.Il a reçu la Légion d’honneur de la part du président français Nicolas Sarkozy. Il a accepté d’être l’invité d’honneur à partir du moment où il n’aurait pas donné une conférence. C’est donc sous forme de questions-réponses que le dialogue entre lui et les étudiants s’est engagé.

« Il y a tellement de personnes présentes ici dans ce dôme qui ont passé des années avec Maharishi, je n’ai pas eu autant de chance qu’elles. Je n’étais qu’un méditant normal qui méditait régulièrement. Je l’ai connu à travers ses bandes vidéo. Je l’ai rencontré à quelques reprises et j’ai parlé avec lui plusieurs fois par vidéo conférence et téléphone. Vous savez, nous avons tous notre ressenti au sujet de Maharishi. Nul n’aurait pu être plus grand. Pour moi, c’est le plus grand maître qui ait jamais existé la terre. Certains étaient peut-être tout aussi grands, mais aucun ne pourrait être plus grand. Maharishi a remis en lumière la connaissance totale, la connaissance Védique, et les technologies qui permettent d’amener un être humain à l’illumination, et les technologies qui permettraient d’amener une paix réelle en ce monde. La véritable paix n’est pas seulement une absence de guerre, la véritable paix est une absence de toute négativité… » (vidéo en français activer les sous-titres)


Le département informatique de MUM est le plus important en nombre d’étudiants internationaux Ils viennent étudier et passer 8 mois sur le campus, à la suite de quoi il leur est facile de trouver du travail dans une grande entreprise américaine, et de continuer leurs études à distance en alternance : sur les 1080 étudiants inscrits au département informatique, 350 vivent sur le campus et le reste travaille en entreprise.

La fondation David Lynch a permis à plus d’un demi-million d’étudiants à travers le monde de suivre le cours de MT. Les études sur les bienfaits d’un tel programme dans le milieu éducatif ont mis en évidence : une plus grande résilience des enseignants, une baisse de l’anxiété chez l’étudiant, une diminution du burnout des professeurs, etc.


À Bali, le nouveau cours de professeurs de MT qui compte 92 participants a été reçu de façon officielle par le vice-gouverneur et le ministre de l’éducation. Ce dernier avait déjà vendu visite à notre université de MUM et permis également la mise en place de la MT dans une des écoles les plus importantes de Bali. Maintenant, ce sont 300 enfants qui ont démarré le programme de MT–Sidhi. Le vœu du ministre de l’éducation de Bali est de pouvoir étendre ce programme à toutes les écoles, à environ 350 000 élèves.


Dhammajarinee Witthaya en Thaïlande est un pensionnat bouddhiste dirigé par des nonnes qui a introduit la MT dans son cursus éducatif. Pour venir en aide à leurs 700 élèves, public difficile, fragilisé, pouvant dériver vers la prostitution, et réfractaire à tout enseignement, là aussi la MT a ouvert le champ des possibles comme jamais auparavant. La fondation Tiger Woods a fait don de 1 million de dollars à l’école pour financer la construction de nouveaux bâtiments. (vidéo en français)


buddhist-monks-group-picture2Toujours en Thaïlande, l’enseignement de la MT est connu des moines bouddhistes grâce au révérend Oshima, qui est lui-même moine et professeur de MT. Plus de 4000 moines ont ainsi suivi son enseignement.

.

..

.


chogyal-rinpoche-fotoUn moine tibétain célèbre est venu nous rendre visite à MUM : il s’agit de Chogyal Rinpoche, moine depuis l’âge de 5 ans, qui est reconnu comme une réincarnation d’un grand maître du XVe siècle. Il a appris la technique de méditation transcendantale et s’est montré extrêmement impressionné par la cohérence cérébrale mesurée par EEG.

Il a apprécié la qualité de vie qui règne sur le campus. Il la décrit comme une atmosphère de « paradis » et planifie une coopération entre MUM et sa fondation.

Il dit avoir vécu quelque temps dans les Himalayas et avoir apprécié la qualité de silence qui y règne. Après avoir fait sa méditation dans le dôme à MUM, il a déclaré avoir trouvé cette même qualité de silence à Fairfield, en Iowa. Et ce silence, ici, est très éveillé.


En cette année 2002 durant laquelle se préparait l’invasion de l’Iraq, les partisans de la paix cherchaient un moyen d’éviter cette guerre qui amènera le chaos pour de nombreuses années.

Maharishi explique en conférence de presse que pour arriver à une paix stable il faut générer de la paix à l’aide de groupes de personnes pratiquant les techniques de la conscience comme la Méditation Transcendantale et le programme de MT-Sidhi afin de créer un environnement paisible et harmonieux, lequel effet a déjà été constaté et mesuré par le passé. (vidéo avec sous-titres français à activer)

.


langfr-338px-flag_of_france-svgEn conclusion, le Dr Bevan Morris nous a invité à réfléchir à ces résultats impressionnants et mieux en comprendre la valeur à partir de notre pratique de la MT en groupe. Sur cette base de toutes possibilités qu’offre l’expérience de la transcendance, il est est envisageable de désirer investiguer plus avant l’efficacité des programmes de Maharishi et de planifier un palais de la Paix pour la France. Au vu de l’actualité dramatique reprise en boucle par les médias, c’est un besoin immédiat et prioritaire. Mais il serait déjà important que ceux-ci relaient ces témoignages de transformation auprès de nos dirigeants. Les solutions existent. Faisons les connaître !


.

.

.

.

.

.

.



2 Commentaires

Hommage au Professeur Lyubimov

En 1990, lorsque Maharishi apprend que l’URSS va être disloquée et que les pays membres deviennent autonomes, il se dit concerné par l’avenir du bloc de l’Est. Il organise alors une grande réunion avec les Purushas.

« Il est important que nous allions là-bas le plus vite possible », annonce-t-il, « car ils vont faire l’expérience de la liberté, et ce de façon soudaine. Et avec la liberté, viennent les prises de décision. Il faut qu’il y ait cette expérience de béatitude à la base de leur fonctionnement pour que leurs choix soient évolutifs. Il leur faut l’expérience de la transcendance. »

Un homme allait jouer un rôle majeur dans la propagation de ce message auprès des pays de l’Est et plus particulièrement la Russie : le Dr. Nikolaï Nikolaievitch Lyubimov.

Directeur du laboratoire de neurocybernétique de l’institut du cerveau de l’URSS qui siège à Moscou, membre de l’Académie des sciences médicales de Russie, conseiller au ministère de la défense, c’était un scientifique de premier plan, reconnu pour être à la pointe dans ses recherches sur le fonctionnement du cerveau : il explore de nouvelles approches comme les méthodes de méditation.

Et c’est ainsi qu’en 1991, il répond favorablement à l’invitation qui lui est faite de visiter l’Université Védique Maharishi à Vlodrop en Hollande pour effectuer ses tests EEG sur les Purushas.

Les premiers résultats sont à ses yeux extraordinaires : il n’a jamais vu de telles réponses cérébrales. Il décide alors de mener en priorité une recherche plus approfondie qui mettra en évidence ce qu’il appellera plus tard « la mobilisation des ressources latentes du cerveau ».

Il prouve ainsi que l’expérience de transcendance procurée systématiquement par la MT permet de développer les ressources du cerveau humain. Ce qui est le fondement de tous les bienfaits enregistrés par la MT dans les domaines psychologique, physiologique et comportemental.

Ce n’est qu’après avoir énoncé ces principes et terminé sa recherche qu’il apprendra la MT.



Mais Lyubimov n’était pas uniquement un chercheur de laboratoire. C’est aussi un homme de terrain qui va à la rencontre des dirigeants pour démontrer le bien fondé de ses recherches et leur utilité au niveau social.

Il trouve fascinantes les avancées scientifiques que la MT peut amener et décide une tournée des pays de l’est pour annoncer ses résultats.

C’est à Moscou que je l’ai rencontré, avec Avinoam et Milovan, et au cours des années passées ensemble, nous avons appris à mieux le connaître et l’estimer. Nous avons eu le privilège de travailler en équipe, avec celui que nous appelions « le Professeur », pour faire des présentations à des ministres, des parlementaires, des politiciens.

C’était un personnage hors du commun, qui avait voué sa vie à la quête de la Connaissance. La science était son chemin d’investigation et d’évolution. Il ne transigeait pas avec cela. Certains ont pu même être bousculés par sa manière de faire.

Il nous avait ainsi raconté que plus jeune, lors d’un symposium international hors de l’URSS, il avait été approché par les américains qui étaient prêts à tout mettre à sa disposition -finances, matériel, collaborateurs, staff- pour son transfert à l’ouest. Il avait répondu en brandissant devant leurs yeux, sa carte du parti communiste et en déclamant : « J’aime mon pays !»

De même, le Ministre de la santé russe l’a rencontré à maintes reprises pour lui proposer la direction de l’Institut de recherche sur le cerveau mais il a toujours refusé. « Trop d’administration » me disait-il , « ce qui m’empêcherait de poursuivre mes recherches et de travailler avec Maharishi. »


Tous ceux qui ont pris part aux banquets donnés à Vlodrop pour honorer le Dr Nader pour sa découverte (sur le Veda dans la physiologie humaine), se souviennent des discours du Professeur Lyubimov. Comme un vrai russe, il savait se réjouir de la vie et célébrer. Debout, le verre levé pour porter un toast, il faisait vibrer la foule rassemblée, et dans sa main, le jus de fruit bio devenait alors comme un verre de vodka que chacun buvait à la santé du Dr Nader.

 Le plus touchant reste sa relation avec Maharishi : un mélange d’estime et d’affection réciproques.


Lyubimov voyait avant tout, en Maharishi, un scientifique. « Il est le seul à avoir la compréhension du fonctionnement total du cerveau » répétait-il avec admiration, « et il parle mieux que ses élèves. » ajoutait-il en riant.

Lyubimov avait du mal avec les manières de faire à l’indienne qui entouraient Maharishi, trop approximatives pour lui. Un jour que je le taquinais sur ce point, je lui faisais remarquer que Maharishi aussi était indien.

« Pas du tout ! » me répondit-il aussitôt. « Maharishi n’est pas indien. Il est universel! »

Quand Maharishi le recevait à Vlodrop, il attendait la fin des meetings pour le rencontrer en tête-à-tête. Et à ses dires, c’étaient toujours des discussions tardives sur la profondeur de la connaissance védique et ses applications.

Il nous a ainsi raconté qu’avant son retour pour la Russie, Maharishi l’avait reçu en privé et à son départ lui avait offert une rose. « Mais j’ai été très rapide » a-t-il ajouté, les yeux pleins de malice. « J’ai pu attraper sa main. » Puis, avec étonnement : « Maharishi a vraiment beaucoup d’énergie dans les mains ! »

Une pensée pour le Professeur Lyubimov qui reste à jamais dans notre mémoire comme celui qui avait su développer… les ressources latentes du cœur.

« Jay Guru Deff »

Yves

.

.



Poster un commentaire

Le perroquet

Petite histoire

qui illustre combien il est important d’agir suivant le niveau de connaissance que l’on obtient – la connaissance totale.

Elle démontre également qu’un esprit éveillé peut atteindre son Maître et son but à tout moment…

 


 

Il était une fois,

un homme qui portait intérêt à l’écoute des saints mais qui n’avait aucune inclination pour suivre leur enseignement.

Cet homme possédait un perroquet qui avait développé l’usage de la parole et il aimait s’entretenir avec lui.

Un jour celui-ci lui voulut savoir où il se rendait chaque jour. L’homme répondit qu’il aimait entendre parler de Dieu, de spiritualité et de libération et donc il allait écouter parler un saint homme.

Le perroquet lui demanda alors de poser cette question en son nom : “Comment puis-je obtenir la libération?”

L’homme lorsqu’il en eut la possibilité posa donc cette question au saint. Et voilà que celui-ci s’effondra inconscient sur le champ!

Le public était tellement en colère que l’homme dût immédiatement quitter la place. Arrivé chez lui il raconta toute l’histoire à son perroquet.

Le lendemain matin on retrouvait le perroquet inanimé dans sa cage.

Le maître le pensant mort ouvrit la porte pour l’en sortir et immédiatement le perroquet s’envola sur une branche et lui dit : “J’ai mis en pratique le message du saint et me voilà libre. Il aurait été bon pour toi d’en faire autant et d’agir suivant les instructions que tu as reçues.”

Petite histoire


Extrait traduit de : “The man who wanted to meet with God –Myths and stories that explain the inexplicable” by His Holiness Shantanand Saraswati, Shankaracharya of Jyotir Math 1953-1980.