Blog de l'AVM Sud-Est

Connaissance de Soi et art de vivre

Une science de la paix

2 Commentaires

Maharishi a depuis longtemps alerté les gouvernements et chefs d’état du monde entier concernant l’incapacité à préserver leur pays du terrorisme dès lors que l’armement et l’espionnage sont le fondement de leur politique de défense. Il a mis en place un programme de technologies védiques pour chaque pays, afin que l’effet de groupe devienne un bouclier de protection effective. De nombreux succès (au Mozambique, au Sénégal, au Cambodge, à Washington, etc.) ont été enregistrés et documentés par des recherches scientifiques de premier plan. Depuis, plusieurs pays ont adopté cette approche du développement de la conscience comme une façon de cultiver la paix, et se prémunir contre une atmosphère de guerre.

Mais c’est à chaque pays, chaque gouvernement d’assumer sa responsabilité. Et cela commence par les choix de chacun, au niveau personnel et au niveau local.

Les citoyens sont très choqués émotionnellement et impuissants devant de tels actes de terrorisme. Mais une fois l’émotion passée, qui pourra faire entendre la raison et s’ouvrir à une prévention efficace, par des approches nouvelles qui peuvent prévenir la barbarie ?

Dans son préambule, l’Acte constitutif de l’UNESCO proclame que « les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix ».

C’est dans un souci de prévenir de tels évènements tragiques que des scientifiques responsables se sont réunis pour faire connaître une nouvelle approche de la défense qui soit fondée sur le développement de l’humain et non des armes destructrices.

Une lettre ouverte aux présidents Hollande, Obama et Poutine est passée début décembre 2015 dans le journal New York Times afin d’attirer l’attention sur la possibilité de donner une autre direction à la défense du pays. En voici la traduction française.

Combien coûte une telle stratégie ?

Cette proposition, comme vous pouvez le lire, est très concrète et possède de solides arguments scientifiques. Comme elle utilise la conscience et l’attention des soldats et militaires déjà en place (1% à 5% du contingent est suffisant pour créer une unité de prévention) un simple cours encadré par des experts en technologie de la conscience est suffisant. Le coût d’un tel projet est nettement inférieur au prix d’un avion de chasse, donc abordable par n’importe quelle nation. En 6 mois il est possible d’en vérifier les effets.

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » nous rappelait Rabelais.
Mais à notre époque où tout va plus loin et plus vite, une science de la conscience devient vitale pour la paix de tous.

Army ecuador-IDT-class1


 

 

 

 

 

 

 

.


Publicités

Auteur : AVM Sud-Est

Connaissance de Soi et art de vivre : la science védique de Maharishi

2 réflexions sur “Une science de la paix

  1. Vous délivrez systématiquement le monde, la population, d’une grande nuage de peur!

  2. Pingback: Rencontre avec le Dr Bevan Morris | Blog de l'AVM Sud-Est

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.