Blog de l'AVM Sud-Est

Connaissance de Soi et art de vivre


Poster un commentaire

Maharishi – La réalisation du Soi

« La réalisation du Soi. Ces deux mots semblent contradictoires… »

C’est ainsi que Maharishi commence son explication pour mieux entrer dans les détails de cette quête ultime et nous faire comprendre la valeur de la transcendance, l’aspect vertical de l’investigation intérieure.

Dans son ouvrage « Le génie » Laure Tharel-Amouyal analyse avec des exemples contemporains et passés, les qualités liées aux faits géniaux et aux génies. Maharishi y est abordé aussi bien pour son commentaire du Véda que pour ses solutions pratiques aux maux contemporains.

Cette conférence met en lumière son génie car il y présente deux approches dites contradictoires sous une forme de synthèse.

« Parinam » est la première approche, celle de la transformation séquentielle. L’exemple souvent pris est celui du lait, transformé en petit lait, beurre, yaourt, fromage, etc. L’expérience de perception est transformée, raffinée jusqu’à trouver la valeur absolue qui ne change pas, sat-chit-ananda, le Soi.

L’autre approche est « Vivart », la prise de conscience verticale de l’illusion des perceptions du monde pour mieux les rejeter. L’exemple est celui de la corde et du serpent : la corde au sol est prise pour un serpent et de là découlent toutes sortes de comportements de peur. Une fois l’illusion perçue et rejetée, la situation est clarifiée, et la vérité du Soi est établie directement.

Certains sages comme Krishnamurti ont décrit cette approche Vivart comme la seule valable, rejetant l’approche progressive de la méditation.

Maharishi remet ces deux approches dans une même perspective en proposant le mécanisme simple de la transcendance automatique : à la fois l’aspect vertical de vivart et la progression de parinam.

Cette conférence date de la fin des années 50, peu après que Maharishi ait fondé SRM, le mouvement de régénération spirituelle afin de mieux faire connaître l’enseignement de la Méditation Transcendantale. Par la suite il développera tous les aspects de l’Ayurvéda et de la Science védique.

C’est un chemin sans chemin, confie-t-il. Et c’est à chacun d’en explorer l’étendue. 

.


La traduction française est sur un canal séparé.
Transcript du français : La Réalisation du Soi


.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


 

Publicités


Poster un commentaire

Vaincre le stress post traumatique

Le syndrome de stress post-traumatique (SSPT) est un trouble complexe, particulièrement difficile à traiter. Il touche 10 à 20% des anciens combattants.

Sur le modèle de la Fondation David Lynch aux États-Unis, le Fonds David Lynch France mobilise ses moyens en faveur des personnes souffrant du syndrome de stress post-traumatique (SSPT), vétérans de guerre et victimes d’attentats. Le Fonds aide ces personnes en leur enseignant la méditation transcendantale, technique dont l’efficacité a été une nouvelle fois validée par une étude publiée le 15 novembre dernier dans le prestigieux magazine scientifique The Lancet Psychiatry.

Michaël Crépin, ex-légionnaire, témoigne dans son livre « Un bon petit soldat » de sa descente aux enfers puis de sa guérison et de son cheminement avec la MT et du Fonds David Lynch très actif sur le terrain de l’aide aux personnes fragilisées. (émission ARTE 28 minutes)


Une méditation thérapeutique

L’armée américaine a testé de nombreuses méthodes pour venir en aide aux vétérans victimes du SPT. La MT s’est avérée la plus efficace comme le montre cette comparaison entre Méditation Transcendantale et Mindfullness (méditation de pleine consience).

Sans titre 2

 

Références des recherches scientifiques (1)

Après le Bataclan

Voici également le témoignage de Lucy, scénariste, rescapée du Bataclan, qui montre les transformations profondes intervenues dans sa vie après seulement trois mois de pratique régulière de la méditation transcendantale.

« Les effets ont été miraculeux sur moi. J’ai commencé fin août. J’avais déjà fait un peu de sophrologie, mais éprouvé des difficultés à “rentrer” dedans. Certains jours, j’arrivais à suivre ma séance, mais d’autres, je perdais complètement le fil, emporté par mon flot de pensées incessant… J’ai passé un été extrêmement difficile, complètement obnubilée par mes idées noires, persuadée que je n’avais plus d’avenir et que disparaître était la seule solution à ma souffrance puisque ma vie ne serait plus qu’une succession d’angoisses et de malheurs. C’est au creux de cette période que le Fond David Lynch a proposé de financer mon instruction ».

« Les effets ne se sont pas fait attendre et ils ont été bien au-delà de mes espérances. Au bout d’à peine une semaine, j’étais déjà beaucoup plus calme, positive et apaisée, moi qui suis une grande anxieuse au tempérament très colérique. Même mon compagnon, qui ne vit pourtant pas avec moi, a vu très rapidement une différence ».


Pour aller plus loin

Fonds David Lynch France

Article de Forbes Magazine

Site Méditation Transcendantale France


Références

TM has been found to be effective for treating stress-related disorders in many populations, such as PTSD.

Five studies on PTSD on US war veterans has consistently shown that the Transcendental Meditation technique has a strong effect on reducing symptoms of PTSD. TM is about twice as effective as Mindfulness Based Stress Reduction, the most common form of mindfulness meditation.

References.
Brooks JS, Scarano T. Transcendental Meditation and the treatment of post-Vietnam adjustment. Journal of Counseling and Development. 1985;64:212-5.

Heffner KL, Caine ED, Crean H, Franus N, Moynihan JA, Talbot N. Meditation for PTSD demonstration project: Final report to Mental Health Services, Department of Veteran Affairs. Rochester, New York: Department of Psychiatry at the University of Rochester2014.

Rosenthal J, Grosswald S, Ross R, Rosenthal N. Effects of Transcendental Meditation (TM) in Veterans of Operation Enduring Freedom (OEF) and Operation Iraqi Freedom (OIF) with Posttraumatic Stress Disorder (PTSD): a Pilot Study. Military Medicine. 2011;176(6):626.

Herron RE. The impact of the Transcendental Meditation program on the Post-traumatic Stress Disorder of veterans. Military Medicine. 2016 (submitted).

Kearney DJ, McDermott K, Malte C, Martinez M, Simpson TL. Association of participation in a mindfulness program with measures of PTSD, depression and quality of life in a veteran sample. Journal of Clinical Psychology. 2012;68(1):1-16.

Kearney DJ, McDermott K, Malte C, Martinez M, Simpson TL. Effects of participation in a mindfulness program for veterans with posttraumatic stress disorder: A randomized controlled pilot study. Journal of Clinical Psychology. 2013;69(1):14-27.

Goldsmith RE, Gerhart JI, Chesney SA, Burns JW, Kleinman B, Hood MM. Mindfulness-Based Stress Reduction for Posttraumatic Stress Symptoms: Building Acceptance and Decreasing Shame. Journal of Evidence-Based Complementary & Alternative Medicine. 2014;19(4):227-34.

Bremner JD, Afzal N, Vaccarino V, Carmody J, DiVitale S. Mindfulness Based Stress Reduction in the Treatment of Iraq Combat-Related PTSD.  American Psychosomatic Society Conference; San Antonio, Texas2011.

(retour texte)


.

.

.

.

.


Poster un commentaire

La Méditation Transcendantale représentée au Vatican

Conférence internationale du Vatican : « Drogues et addictions », 5 décembre 2018, Sa sainteté le Pape François salue le père Mejia, fondateur de “HOGARES CLARET”.

Pape Francois et Père Mejia.jpg

Le Père Gabriel Mejía, a été un des assistants à la Conférence Internationale sur « Drogues et Additions ; Un Obstacle pour le Développement Humain Intégral » organisée par le Dicastère  pour la Promotion du Développement Intégral et réalisée du 29 novembre au 1er décembre 2018 à la Cité du Vatican. Les participants ont été reçus par  le Pape François au Palais Apostolique le matin du 1er décembre.
Le père Mejia et le Pape François se connaissent bien depuis qu’ils ont fait leurs études ensemble.

Lors de cette conférence, le père Mejia a présenté sa fondation et l’usage de la MT et l’ayurvéda Maharishi dans la réhabilitation des enfants et adolescents soumis aux addictions. Les résultats obtenus en Colombie sont très positifs et maintenant il est prévu d’étendre ce programme à tous les pays d’Amérique latine.

Bien que relevant de la tradition védique, la MT n’est pas une religion, mais une technique universelle dont chacun peut faire usage. Une affirmation étayée, par la suite, par la validation de centaines d’études sur les effets de la MT. (voir l’article : Méditation et laïcité)

Une vidéo en français avec des témoignages de ce succés.


.

.


.

.

.

.

.


 


Poster un commentaire

L’UE recommande la MT

L’Union Européenne recommande l’introduction de la Méditation Transcendantale en milieu scolaire

 

Fin novembre 2018, la commission européenne du projet E.U.R.O.P.E., Ensuring Unity and Respect as Outcomes for People of Europe (traduction Le respect et l’unité pour les peuples européens) rend son évaluation sur le projet pilote QT/TM « Quiet time program and Transcendental Meditation» (traduction le moment de calme par la Méditation Transcendantale) introduit dans 7 écoles publiques et privées de 3 pays européens avec des populations fragilisées.

Le projet consiste à ajouter à l’emploi du temps des élèves, des enseignants et du personnel administratif, quelques minutes de pratique de la MT, Méditation Transcendantale, matin et après midi.

Cette technique de méditation est décrite comme : « une technique de méditation non sectaire, naturelle et sans effort, pratiquée déjà par des millions de personnes issues de toutes les religions, cultures et niveaux académiques. Elle a été vérifiée par de nombreuses recherches scientifiques. »

La commission européenne recommande officiellement l’introduction de la MT à l’école, y compris dans les milieux fragilisés, pour réduire de façon notable la violence dans les établissements scolaires et l’intégration des différences ethniques. De plus, les résultats académiques, l’ambiance en cours et l’attention des élèves sont grandement améliorées.

Comme tout projet européen, celui-ci implique bien d’autres acteurs que les seuls collèges et écoles, enseignants, parents d’élèves et écoliers-collégiens directement concernés. Organisateurs, observateurs, pédagogues, chercheurs, sociologues d’une douzaine de pays sont impliqués dans ce programme qui fait l’objet d’un suivi et d’une évaluation (diverses disciplines des sciences humaines concernées). Plusieurs publications en rendent compte.

Un site web documente tout cela de façon particulièrement soignée : https://europe-project.org/results

Les résultats sont remarquables et remarqués (notamment au Portugal), avec un début d’effet « boule de neige ». Certaines retombées de ce programme ciblent maintenant des groupes d’immigrants (programme d’insertion).

 

 

À suivre…

 


.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.


 


1 commentaire

Séminaire Leadership et Neurosciences


La journée « Leadership & Neurosciences » organisée à Paris le 26 mai a été particulièrement appréciée des participants. En voici un rapide aperçu. (télécharger le programme).
Intervenants Jo Cohen et Yves Pace.

L’Observatoire du Leadership a pour but de faire connaître les recherches les plus avancées en neurosciences appliquées au leadership et au management, ainsi que celles menées sur les traditions ancestrales qui ont accumulé connaissance et savoirs, remis au goût du jour.


LEADERSHIP

La matinée a été consacrée au Leadership, aux neurosciences et aux techniques de méditation.

Le thème central du leadership a été présenté et approfondi avec les études publiées récemment.
lire la suite…


.

.

.

.

.

.

.

.

.

..


 


1 commentaire

Maharishi

Voici une superbe vidéo  de Maharishi (traduite en français) dont les thèmes abordés sont toujours d’actualité : spiritualité, méditation, nature de la vie, transcendance, etc.

Vous noterez la définition donnée à une vie spirituelle : non pas un type de comportement comme abandonner les biens matériels mais l’esprit capable de maintenir l’expérience de la transcendance, du Soi, de l’Être, tout en étant impliqué dans l’expérience des sens.

Et bien d’autres perles de sagesse à découvrir dans ce reportage datant de 1968.


..

.

.

.

.

.

.

 


 


1 commentaire

Mister Max

Quand Maharishi explique la progression vers les états de conscience supérieurs et l’Unité, il prend des analogies, souvent tirées des Oupanishads. Ces analogies expliquent comment après l’initiation à la transcendance se développe la conscience cosmique. Puis c’est le passage à la conscience divine avec la perception qui devient de plus en plus raffinée. Enfin c’est l’Unité où le pas est franchi avec l’Absolu vécu en permanence dans tous les aspects de la vie.

Il nous amuse aussi avec des petites histoires qui mettent en scène le jeu de la conscience, le jeu de la connaissance, la Veda Lila.

Voici celle de Mister Max qui, satisfait de sa vie, se prend d’admiration pour les œuvres d’un artiste. Il est tellement admiratif qu’il ne manque pas de visiter son exposition chaque jour. Il fait part, à ceux qui veulent l’entendre, de  son admiration. Il fait les louanges de ces œuvres, en connait les détails, il ne tarit pas d’éloges.

Si bien que cet admirateur commence à être connu et après un certain temps, la nouvelle arrive aux oreilles de l’artiste, et éveille sa curiosité. Si bien que le moment venu il décide de le rencontrer en personne et de lui serrer la main…

En 1982, Hervé Christiani chante « Il est libre Max » avec des paroles qui rappellent le Mister Max des états de conscience supérieurs.

À réécouter pour un plaisir intemporel.

 


Pour aller plus loin

Voici un témoignage anonyme d’un participant à une assemblée de méditation transcendantale aux États-Unis qui parle de son expérience des états de conscience supérieurs. Cette expérience grandit vers l’Unité. Il expérimente ce que Maharishi avait décrit dans l’état de conscience cosmique : un sentiment de liberté infinie, de libération éternelle.

Cela fait deux ans maintenant que j’ai réalisé en sortant de mon programme le matin, que quelque chose était différent, ou plutôt que tout était différent. Immédiatement j’ai porté mon attention sur cette différence et c’était quelque chose de très simple et naturel : l’expérience de L’ÊTRE. Cette expérience continuait après mon programme. Je me retrouvais à nouveau dans l’activité mais cette expérience de pure conscience qui était devenue si intime et si familière avec les années de MT, cette expérience était maintenant avec moi dans l’activité. Au début ma première pensée était : « c’est bien, mais ça ne va pas durer. »

Les jours suivants j’ai pu vérifier que mon intuition était fausse. En fait, à mon grand étonnement et à mon grand plaisir, j’avais tort.

Cette expérience dure maintenant depuis plus de deux ans. En fait, il est plus juste de dire que l’expérience de L’ÊTRE dans ma conscience a grandi, est devenue plus profonde, a pris de l’ampleur durant ces deux années. C’est comme si L’ÊTRE pouvait maintenant sortir dans le domaine du relatif et investir tous les autres états de conscience (veille, rêve, et sommeil), comme si les barrages étaient ouverts et que rien ni personne ne pouvait les fermer à nouveau.

Je ne trouve pas toujours les mots pour décrire cette expérience, alors je dirais que ça valait la peine d’attendre, même si j’avais depuis longtemps arrêté d’espérer un tel événement. Il n’y avait pas d’expérience flashante dans mon programme, ni même d’expérience valorisante qui aurait pu suggérer qu’un tel événement allait arriver. Cela semblait juste être le bon moment. C’est comme si un jour vous étiez SDF et le lendemain vous vous retrouvez à la place du roi.

C’est pour moi difficile de trouver les mots décrivant ma gratitude envers Guru Dev, Maharishi, et toute la Tradition des Maîtres Védiques pour cette merveilleuse transition dans ma vie. Que dire quand on a reçu une telle bénédiction ? Peut-être tout simplement que je suis reconnaissant, éternellement et infiniment reconnaissant.

Depuis, je perçois ma pratique de méditation transcendantale non pas comme un devoir à accomplir, mais plutôt comme une incroyable opportunité pour grandir, pour la croissance, une opportunité comme on en trouve une seule en 10 millions de vies.

J’ai tellement de chance de me retrouver ici avec toutes ces grandes âmes participant la création d’un monde meilleur où la totalité et le sattva (la pureté) infusent les interactions sur terre pour la première fois depuis très longtemps dans l’histoire de l’humanité. Comme Maharishi l’a dit à maintes reprises : «… c’est quelque chose de très grand. » Je commence maintenant à réaliser à quel point une telle phrase sous-évalue l’événement que je vis.

La même personne parle à nouveau de son expérience.

La conscience cosmique s’est éveillée en moi de façon douce et sans que je m’y attende, un matin de novembre 2008 alors que je sortais de mon programme de méditation au dôme de Fairfield. J’étais âgé de 64 ans et je pratiquais la méditation transcendantale depuis 1973, et le programme de MT-Sidhi depuis 1978.

Comment est-ce-que j’ai su que la conscience cosmique s’était éveillée en moi ? Tout ce que je peux dire c’est que la conscience pure (L’ÊTRE pur) était avec moi alors que je sortais de mon programme de méditation. J’avais été habitué, après toutes ces années de pratique à ressentir dans mes méditations cette transcendance douce, ce sentiment d’illimité. Et ce sentiment m’accompagnait maintenant dans l’activité. Tout semblait différent, et pourtant tout était pareil. C’était comme un nouvel élément qui était avec moi, qui suivait mes traces, une nouvelle douceur, une nouvelle pureté, un nouveau sentiment de légèreté, une nouvelle clarté.

Comme beaucoup de personnes ici, j’ai eu une activité professionnelle qui m’a accaparé durant toutes ces années, et aussi une famille avec des enfants à soutenir financièrement. Mais j’ai toujours trouvé le temps pour mon programme de méditation, deux fois par jour, quoi qu’il advienne, même si souvent je devais méditer en prenant le bus, l’avion, dans une bibliothèque ou dans des endroits qui pouvaient sembler inadaptés. Je n’ai jamais imaginé arrêter de méditer, ou même sauter une méditation. Quand j’ai entendu parler de la méditation transcendantale pour la première fois, en écoutant la conférence d’introduction du professeur je savais que cette méditation allait me plaire, et que c’était LA CHOSE à faire.

Avec les années j’ai attendu patiemment l’arrivée de la conscience cosmique. Toujours en pensant que ça devait se trouver juste là, à portée de main. Après des dizaines d’années de pratique quand je suis devenu plus âgé, j’ai abandonné cette idée que j’atteindrai la conscience cosmique et l’illumination dans cette vie. Non pas que je doutais de sa réalité, ou même de l’efficacité de la technique de méditation transcendantale et du programme de MT-Sidhi à atteindre ce but.

Non, j’ai simplement arrêté de croire que cela allait m’arriver à moi.

J’apprécie mes programmes de méditation, même s’il n’y a pas d’expérience flashante. Avec les années de pratique, il semblait même que la multitude de changements que j’avais observés en moi-même au début de l’apprentissage de la méditation transcendantale, était passée au second plan ou semblait même avoir disparu. C’est comme si j’étais sur un plateau, comme si je faisais du surplace. Mon attitude c’était : « OK, cela n’arrivera pas dans cette vie. Mais je sais que la MT est quelque chose de bien. J’ai toujours su cela, dès ma première méditation. Donc je vais continuer à pratiquer et j’irai aussi loin que possible dans cette vie. Qui sait, peut-être la prochaine fois… »

Aussi, quand la conscience cosmique a commencé à s’éveiller en moi un jour de novembre, juste après avoir fêté mes 64 ans, j’étais vraiment étonné.

Cette expérience était si délicate, si fragile, presque timide. Je ne pensais pas qu’elle allait durer dans le temps. Alors que les jours et les semaines se succédaient, non seulement cette expérience durait mais elle a aussi  gagné en force. J’en suis finalement arrivé à accepter sa présence sans plus aucun doute. Cette expérience est apparue dans le but de se maintenir. Après cela j’ai commencé à me détendre, à me poser en elle, à la laisser être, sans aucune attente ni idée préconçue.

J’étais vraiment surpris qu’une telle chose puisse m’arriver. Je ne me sentais pas comme un candidat prédisposé pour un tel événement : après des années de méditation j’avais encore beaucoup de défauts, je n’étais pas un grand érudit de la littérature védique comme certains peuvent l’être autour de moi, mon alimentation et ma routine quotidienne prenaient en compte l’Ayurveda mais pas de façon stricte ou régulière. Étant donné mon activité professionnelle et mes responsabilités je faisais de mon mieux.

Et pourtant, cette réalité de L’ÊTRE était devenue indéniable. Des fois, je me disais que cela faisait partie de ces 1 % de chances qui sont une erreur cosmique. J’avais entendu Maharishi en parler une fois. Et je me disais qu’après un certain temps, quand cette erreur serait découverte par l’ordinateur cosmique, elle serait alors rectifiée. Deux années plus tard, à ma grande joie, l’expérience de la conscience cosmique avait pris de la maturité, était devenue quelque chose d’encore plus grand. La brillance de l’ÊTRE me parvient à travers toute chose et toute personne. Mon propre SOI est partout, en toutes choses et en toute personne. Les problèmes, les fardeaux de la vie semblent s’être évanouis ou du moins sont devenus minimes et passés au second plan. À la place sont apparus la légèreté, la douceur, la facilité, la joie. C’est absolument indescriptible.

Croyez-moi, cette réalisation ne m’appartient pas. Toute la responsabilité en revient à Maharishi et Guru Dev. Ce n’est pas la fausse modestie, c’est simplement la vérité. La seule chose que j’ai fait c’est de suivre les instructions simples données par Maharishi pour la pratique de la MT et du programme de MT-Sidhi. C’est vraiment ce qui s’est passé, et le résultat en a été cette expérience. Cela semble miraculeux quand j’y pense. Pourtant c’est très réel, extrêmement simple et vraiment disponible à tous. Ça je le sais pour sûr.

S’il y a un but dans ma vie, c’est bien de démontrer cela : si ça peut arriver à quelqu’un comme moi alors cela peut arriver à n’importe qui. Cela peut arriver à chacun d’entre vous…

 


Pour aller plus loin

L’histoire du prisonnier et du petit oiseau.

 

.


 

Pour aller plus loin

Un autre témoignage en anglais du passage aux états de conscience supérieurs.

 


..

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

.